Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article
Région

Le CNS veut rétablir la confiance entre les forces de sécurité et les populations
Publié le mardi 13 juin 2017  |  AIP
Comment


Dabou - Un séminaire du secrétariat du Conseil national de sécurité (S-CNS) veut rétablir la confiance entre les forces de sécurité et les populations vivantes en Côte d'Ivoire, a constaté l’AIP sur place.

Selon Mireille Tanoh Framme, responsable sensibilisation du CNS, il s’agit, de concert avec les leaders communautaire ayant pris part à l’atelier, qui s'est tenu à l'hôtel Akparo, d'analyser, de diagnostiquer la situation sécuritaire dans cette région et de mettre en place un plan d’action inclus dans un chronogramme à fiancer par des partenaires.

Une initiative qui permettra d'établir un cadre permanent de dialogue entre les Forces de défense et de sécurité (FDS) et les populations civiles, selon Ouattara Peyogori, un expert du Programme des Nations Unies pour le développement( PNUD) en cohésion sociale.

Lors des travaux de l’atelier du S-CNS, Oustaze Koné Abou a été choisi, à cet effet, en qualité de président du comité civilo-militaire de Dabou pour former une équipe de travail avec les leaders communautaires et établir un rapprochement entre les armées et la nation.

Cet atelier de formation des leaders communautaires et des forces de défenses et de sécurité sur le "Dialogue socio-sécuritaire" intervient dans le cadre de la mise en œuvre de la reforme N°13 (RSS), et bénéficie de l'’appui financier et technique du PNUD. Il s'est ténu du vendredi au samedi.

Une soixantaine de leaders communautaires dont le préfet, des responsables religieux, des chefs traditionnels et des présidentes d’associations de femmes et de jeunes, venus d'Agboville et de Dabou et des policiers, des gendarmes y ont pris part.

bec/nmfa/fmo
Commentaires


Comment