Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

La POECI souhaite des recommandations « innovantes » pour améliorer le cadre juridique des élections
Publié le mercredi 14 juin 2017  |  AIP
La
© Autre presse par DR
La POECI organise un atelier de réflexion sur les réformes électorales
La Plateforme des organisations de la Société civile pour l’observation des élections en Côte d’Ivoire (POECI), avec l’appui technique et financier du NDI et l’USAID, organise du 14 au 16 juin, à Grand Bassam un atelier de réflexion sur les réformes électorales.
Comment


Abidjan - La Plateforme des organisations de la société civile pour l’organisation des élections en Côte d’Ivoire (POECI), a souhaité mercredi, à l’ouverture de l’atelier sur les réformes électorales, à Grand-Bassam, des recommandations « innovantes » en vue d’améliorer le cadre juridique des élections en Côte d’Ivoire.

« La POECI voudrait compter sur votre engagement, votre esprit d’initiative et d’audace dans les propositions de réformes afin que cet atelier produise des recommandations fortes et innovantes. Et que notre plaidoyer puisse aboutir à des actions concrètes pour l’amélioration du cadre juridique et institutionnel des élections en Côte d’Ivoire », a préconisé la porte-parole, Marie-Paule Kodjo.

Pour Mme Kodjo, par ailleurs vice-présidente de cette plateforme, les élections, quelles qu’elles soient, représentent toujours un défi aussi bien pour les partis et groupements politiques, la Commission qui a en charge de son organisation, les acteurs de la société civile que pour les populations dans leur ensemble. Elle a donc salué les participants pour l’intérêt qu’ils accordent à cette question qui touche assurément la vie de la nation ivoirienne.

Le National democratic institute (NDI) accompagne financièrement la POECI dans sa vision de contribuer à l’intégrité des processus électoraux. C’est pourquoi, son directeur résident, Kevin Adomayakpor a dit accorder du prix aux conclusions qui découleront des travaux de l’atelier qui s’achèvera vendredi.

« J’aimerais prendre l’engagement, au nom du NDI, que nous travaillerons d’arrache-pied avec la POECI et l’ensemble des parties prenantes pour que les initiatives qui seront prises par les uns et les autres, aboutissent à des élections qui soient crédibles et transparentes en 2020 », a-t-il promis.

Des représentants d’ONG, les partis et groupements politiques, les groupes parlementaires, des institutions nationales et internationales, des personnes-ressource spécialistes des réformes électorales, la Commission électorale indépendante (CEI) et les représentants du gouvernement prennent part à cet atelier qui durera trois jours.

Les réflexions de cet atelier de trois jours porteront entre autres sur la réforme du Code électoral, le découpage électoral, les modes de scrutin, le cumul des mandats, la faible inscription des jeunes sur la liste électorale, le convoyage des électeurs, la réforme de la CEI et la participation politique des femmes.

Créée en 2014, la POECI est un regroupement de 10 organisations de la société civile ivoirienne qui a observé les processus électoraux de 2015 et de 2016, rappelle-t-on.


fmo
Commentaires


Comment