Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Necrologie
Article
Necrologie

Les décès subits de footballeurs vus par un médecin des sports (Eclairage)
Publié le mercredi 14 juin 2017  |  AIP
L`ancien
© Autre presse par DR
L`ancien Anderlechtois Cheick Tioté est décédé lors d`un entraînement
Comment


Abidjan, 14 juin (AIP)-Le nombre de plus en plus croissant des décès constaté dans les rangs de footballeurs sur l’aire de jeu a amené l’AIP à revenir sur les éclairages du Dr Dah cyrille, le médecin de l’équipe nationale de football de Côte d’Ivoire pour expliquer les causes de cet incident malheureux.



De l’avis d’un médecin par rapport à ces morts subites de footballeurs africains

Dans une interview accordée à la radio nationale, Dr Dah Cyrille, a indiqué que les recherches en médecine du sport ont prouvé que ces morts subites chez des jeunes comme Tioté sont liées à des maladies qui poussent aux muscles du cœur.

Mais, chez des personnes âgées (40-45), ce sont plutôt les vaisseaux qui conduisent le sang au cœur qui sont généralement touchés. Selon le spécialiste, ces anomalies peuvent se développer de façon inattendue.

« C’est pourquoi, les instances internationales de la médecine du sport conseillent un examen médical avant toute pratique de sport, même la plus légère possible », a-t-il révélé, insistant que les clubs se doivent d’organiser des visites médicales avant le démarrage de la saison voire avant la signature même du contrat comme c’est le cas en France.

Une pathologie latente, a poursuivi Dr Dah, peux être révélée par un exercice physique inhabituel même chez celui qui ne fait pas la haute compétition ». Il conseille de pratiquer les 10 règles d’or de la pratique du sport qui proscrit de ne pas fumer avant de faire le sport et d’exercer un activité physique si l’on a été frappé par la grippe ou le paludisme 48h avant.



Retour sur des footballeurs africains décédés sur les aires de jeu depuis 2000

Le fait d’actualité reste le cas du milieu de terrain ivoirien, Cheick Ismaël Tioté décédé en Chine des suites d’un arrêt cardiaque, et dont la dépouille sera rapatriée jeudi (15 juin) à Abidjan pour des hommages.

A l’instar de Cheick tombé dans la fleur de l’âge (30 ans) sur le champ de bataille, c'est-à-dire sur le terrain lors des entrainements avec son club chinois de D2, Beijing Enterprises Group FC, plusieurs professionnels africains ont perdu subitement la vie sur le rectangle vert.

Comme l’Ivoirien, le footballeur professionnel Camerounais Marc Vivien Foé est décédé un mois de juin. Titulaire du dossard numéro 17, Foé s’écroule durant le match Cameroun-Colombie lors de la demi-finale de la coupe des confédérations 2003, et meurt peu de temps après à l’hôpital. Une autopsie révèlera par la suite qu’il est mort d’une cardiomyopathie hypertrophique.

Selon le site d’information Wikipédia, le 30 août 2006, le défenseur égyptien de l’équipe d’Al-Ahly, Mohamed Abdelwahab meurt d'une anomalie cardiaque non détectée lors de l'entraînement. Il avait remporté la CAN 2006 face aux éléphants de Côte d’Ivoire avec l'équipe national égyptienne en tant que défenseur.

Quatre ans plus tard (2010), Endurance Idahor, professionnel Nigérian s’effondra lors du match de son club soudanais Al Merreikh contre Alamal Atbara. Il meurt d’une crise cardiaque dans l’ambulance.

En mai 2016, Patrick Ekeng, un autre camerounais décède d'un malaise cardiaque survenu quelques instants après son entrée en jeu avec le Dinamo Bucarest dans un match du championnat de Roumanie.

Quelques mois plus tard, c'est-à-dire en septembre, le burkinabè Ben Idrissa Derme est victime d'une crise cardiaque quelques instants avant la fin d'un match de la coupe de France de son club contre celui de Furiani.

Constatant que la mort subite est devenue fréquente chez les footballeurs, la FIFA et ses fédérations affiliées ont recommandé depuis 2006 qu’avant toute compétition confondue, un bilan médical extrêmement précis et documenté soit réalisé pour chaque athlète, a-t-on appris.

(AIP)

Bsb/fmo
Commentaires


Comment