Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Marche du FPI – Jean Bonin (SGA), » Nous attendons la sécurisation policière, nous sommes déterminés »
Publié le jeudi 15 juin 2017  |  Politik Afrique
Marche
© APA par DR
Marche de protestation de l’opposition : Affi dénonce « une constitution taillée sur mesure pour Ouattara et son clan »
Samedi 08 octobre 2016.Abidjan.Les partis politiques membres de l’Alliance des Forces Démocratiques (AFD) de côte d’Ivoire ont organisé ce samedi une marche de protestation pour dire non à la nouvelle constitution, dont l’avant-projet sera soumis aux députés pour adoption mardi. Photo : Pascal Affi N’guessan,président du Front populaire ivoirien (FPI) et président de l’AFD.
Comment


C’est ce samedi 17 juin que le Front populaire ivoirien (FPI) de Pascal Affi N’Guessan organise une marche dite de « colère » à Abidjan la capitale économique ivoirienne. A 48 heures de la tenue de cette manifestation, ce parti dit être « serein » face au mutisme des autorités auxquelles un courrier a été adressé.

« Comme le veut la loi, nous avons adressé un courrier au préfet de région pour l’informer de la marche. A ce jour nous n’avons pas reçu d’interdiction. En Côte d’Ivoire, le régime juridique des marches est celui de l’information préalable. C’est ce que nous avons fait. Une fois l’information donnée, nous n’attendons plus rien de l’administration. Nous souhaitons simplement que l’administration mette en place un dispositif sécuritaire qui consiste à encadrer la marche pour éviter éventuellement tout débordement. Au cas où le pouvoir ne juge pas nécessaire de mettre en place de dispositif, nous avons pris toutes les mesures nécessaires à nous pour que cela soit fait en interne », a indiqué ce jeudi 15 juin à Politikafrique.info, Jean Bonin Kouadio secrétaire général adjoint chargé de la communication du FPI.

Pour sa marche, le parti fondé par Laurent Gbagbo l’ancien président ivoirien, a adressé à la préfecture d’Abidjan un courrier en date du 22 mai. Un document réceptionné le lendemain 23 mai si l’on s’en tient à une copie publiée sur les réseaux sociaux.
... suite de l'article sur Politik Afrique

Commentaires


Comment