Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Grands moments de prières: les religieux prient pour leur réussite VIIIes jeux de la francophonie
Publié le jeudi 15 juin 2017  |  District d’Abidjan
Les
© Autre presse par DR
Les religieux prient pour leur réussite VIIIes jeux de la francophonie
Le Forum national des confessions religieuses de Côte d’Ivoire, dirigé par le Pasteur Ediémou Blin Jacob, a animé un point presse ce jeudi 15 juin, à la salle Delafosse du District d’Abidjan-Plateau.
Comment


Le Forum national des confessions religieuses de Côte d’Ivoire, dirigé par le Pasteur Ediémou Blin Jacob, a animé un point presse ce jeudi 15 juin, à la salle Delafosse du District d’Abidjan-Plateau. D’entrée, l’Imam Mamadou Dosso, président du comité d’organisation de la journée de lecture des Saintes Ecritures, a annoncé que la cérémonie prévue le samedi 17 juin est bel et bien maintenue. Néanmoins, elle ne se tiendra plus au Palais des Sports de Treichville, comme annoncé, pour des questions diverses. Il s’est excusé auprès des autorités ivoiriennes qui ont déjà reçu des invitations. Il s’agit particulièrement du vice-président, Daniel Kablan Duncan, du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, du président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro et du ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Hamed Bakayoko.

Le conférencier a donné le programme officiel de cette manifestation qui a pour objectif principal, la réussite des VIIIes Jeux de la francophonie qui se fera en trois axes. D’abord le samedi 17 juin de 9 h à 13 h, à l’Hôtel du District au Plateau, où il y aura la journée de lecture des Saintes Ecritures. Cela se fera par la lecture complète du Saint Coran, suivie de bénédictions et de la lecture de la Sainte Bible.

Les hommes de Dieu présents diront, pour la communauté musulmane, deux exhortations et cinq exhortations, pour la communauté chrétienne. Ensuite du 18 juin au 14 juillet, seront organisées des semaines de prières. Ici, chaque communauté devra organiser des prières dans son lieu de culte auxquelles prendront part les autorités ivoiriennes. Et enfin, la journée de la grande prière interreligieuse le 14 juillet, dont le lieu sera communiquée ultérieurement.
Pour le Forum national des confessions religieuses de Côte d’Ivoire, comme le ministre Beugré Mambé en charge des VIIIes de la Francophonie a l’habitude de le dire, « l’enjeu des jeux dépasse les jeux». Au-delà, la communauté religieuse, qui représente 80% de la population ivoirienne, pense que l’événement est capital.

« Il s’agit donc pour nous de prendre notre part dans la réussite des VIIIes Jeux de la francophonie.», a dit l’Imam Dosso. Elle invite donc la population ivoirienne à s’impliquer, au nom de Dieu, dans le succès des VIIIes jeux. Car, ajoute-t-il, « il n’existe pas de hasard chez Dieu. Si la Côte d’Ivoire a été choisie, c’est parce que nous sommes un pays de l’hospitalité. Démontrons à ceux qui viennent que notre hymne national est une réalité. Prouvons que la Côte d’Ivoire a un modèle à proposer au monde, et ce modèle est l’hospitalité ivoirienne ».
Les religieux ivoiriens comptent donc sur le soutien de Dieu le Tout Puissant pour que la Côte d’Ivoire prouve au monde entier qu’elle est un pays béni de Dieu.



Source : DICOM
Commentaires


Comment