Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Alphonse Soro après sa démission-limogeage: « Pas de commentaires »
Publié le lundi 19 juin 2017  |  L’intelligent d’Abidjan
Le
© Partis Politiques par DR
Le député Alphonse Soro
Comment


Des informations avaient fait état le jeudi 15 juin de ce qu’Alphonse Soro, Conseiller en charge du travail et du dialogue social à la Primature avait été poussé à la démission de son poste. Le concerné lui-même a confirmé l’information le samedi 17 juin 2017, à travers ce post sur sa page facebook
« Suite à ma réaction à l'éditorial de Marwane, ma hiérarchie m'a aussitôt demandé de remettre ma démission de mon poste de Conseiller en charge du Travail et du Dialogue Social à la Primature. Ce que j'ai fait, le 12 juin 2017. Cette démission a été actée par arrêté du Premier Ministre, le 14 juin 2017. J'exprime toute ma gratitude au Premier Ministre, SEM Amadou GON COULIBALY pour cette brève collaboration et lui souhaite plein succès dans son immense tâche de conduire l'action Gouvernementale.
À tous les membres du Cabinet, j'ai été heureux de partager ces moments avec vous et je vous assure de mes regrets de vous abandonner si tôt.
Je tiens à m'excuser auprès de tous ceux que cette démission pourra choquer. Tout comme auprès de ceux qui n'auraient pas compris ma réaction, suite à l'éditorial de Marwane Ben Y. (Jeune Afrique N0 2943).
J'ai tout simplement estimé qu'il ne fallait pas rester de marbre lorsque le Journaliste MARWANE, en plus d'insulter le Président de l'Assemblée Nationale de Côte d'Ivoire, s'est clairement et nommément attaqué aux ex-Forces Nouvelles auxquelles j'ai appartenu.

Je réitère mon engagement des années d'adolescence, à continuer à soutenir loyalement le Président de la République SEM Alassane OUATTARA.
Merci pour vos prières et bénédictions ».

Joint le dimanche 18 juin 2017, par téléphonique pour savoir s’il nourrissait des regrets suite à cette décision, et pour ses commentaires sur le post qui annonce sa démission sans aucun mea-culpa au sujet de la violation du devoir de réserve qui a pu lui être reprochée par sa hiérarchie, le désormais ex-conseiller du Premier ministre a eu cette réaction : «Je n’ai pas de commentaire à faire, je vous prie de vous contenter de ce que j’ai écrit sur ma page Facebook». Avant sa sortie qui a posé problème et conduit à sa démission, Alphonse Soro positions critiques s'était fait remarquer Sidi bien par son soutien sans concession Président Ouattara, que par ses positions critiques sur certains points de vue du camp Soro. Il s'était notamment opposé à l'idée de reconnaissance en faveur de Guillaume de Soro, et avait pris ses distances d'avec le Président de l'Assemblée nationale.

Connu pour être ouvert aux journalistes et disponible pour parler à la presse, Alphonse Soro avait pourtant évité les médias pendant plusieurs jours alors que courait la rumeur. C'est seulement après son post de u confirmation du limogeage masqué en démission qu'il a réagi aux sollicitations de l'IA.

TAB
Commentaires

Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 3947 du 19/6/2017

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment

Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment