Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

5ème Edition de Twins Time : Avec une contribution de 7 à 8% au PIB, le secteur du numérique en plein essor en Côte d’Ivoire
Publié le mardi 20 juin 2017  |  Abidjan.net
5ème
© Ministères par DR
5ème édition Twins Time du Comité de Concertation Etat-Secteur Privé
Le ministre Bruno Koné a animé le 19 juin 2017 la 5ème édition de la Twins Time, conférence organisée par le Comité de Concertation Etat-Secteur privé. Photo: Bruno Koné, Ministre de la Communication de l`Economie numérique et de la Poste.
Comment


‘’La place de l’économie numérique dans une économie émergente : Enjeux et Défis’’, tel est le thème retenu par le Comité de Concertation Etat/Secteur privé pour la 5ème édition de Twins Time qui a reçu comme invité le Ministre de la Communication, de l’Economie numérique et de la Poste, Bruno Koné Nabagné ce lundi 19 juin 2017.

Selon le ministre Bruno Koné, depuis quelques années, le secteur du numérique est en plein essor en Côte d’Ivoire. Il en veut pour preuves, le nombre d’abonnés au téléphone mobile estimé à 26 millions en 2017 contre 16 millions en 2011. La Côte d’Ivoire enregistre 10 millions d’utilisateurs d’internet à ce jour contre environ 200.000 à fin 2011. Ce sont 3 millions d’Ivoiriens qui utilisent Facebook, quand entre 200.000 et 300.000 sont abonnés à twitter. Grâce au numérique, le mobile money enregistre 19 milliards de F CFA de transactions financières par jour en Côte d’Ivoire, a révélé le ministre.

A en croire le ministre Bruno Koné, le secteur du numérique contribue entre 7 à 8% au Produit intérieur brut (PIB) de la Côte d’Ivoire. Selon le ministre de la Communication, de l’Economie numérique et de la Poste, ce développement observé du secteur du numérique en Côte d’Ivoire, est le résultat d’une politique mise en place par le Gouvernement ces cinq dernières années. Bruno Koné a expliqué que le Gouvernement a décidé de faire du secteur du numérique l’un des piliers de la politique du Gouvernement pour l’amélioration des conditions de vie des populations.

Il a évoqué pour se faire, les travaux en cours au niveau de la zone franche à Bassam, où plus de 700 ha sont prévus pour accueillir les entreprises de TIC et de biotechnologie. Il a aussi relevé la défiscalisation décidée par le Gouvernement pour les entreprises de TIC. Le Gouvernement dans sa politique fiscale a choisi de ‘’privilégier le dialogue’’ avec le secteur privé, a expliqué Bruno Koné. Dans le souci de rendre plus accessible les TICs aux populations, depuis plusieurs années, le Gouvernement en accord avec les opérateurs du secteur des TICs œuvre à faire baisser les prix, afin de les rendre accessible au plus grand nombre d’Ivoiriens, a dit le ministre. Au nombre des actions du Gouvernement pour le développement du secteur du numérique, Bruno Koné a cité la mise en place du Fonds Jeunesse numérique qui a pour but de coacher les jeunes start-up du secteur. Ce fonds est doté de 500 millions de F CFA. Montant que le Gouvernement envisage revoir à la hausse, a en croire le Ministre de la Communication de l’Economie numérique et de la Poste.

Si l’émergence exige une diversification de son économie, elle exige également d’exporter de la connaissance, notamment dans le domaine du numérique, a dit le Ministre Bruno Koné. D’où son appel aux opérateurs Ivoiriens à non seulement fournir le marché local mais également à explorer les marchés sous régionaux, régionaux et internationaux pour proposer des solutions ‘’made in Côte d’Ivoire’’.

Mariam Fofana, Secrétaire Exécutif du Comité de Concertation Etat-Secteur Privé (CCESP) a rappelé le fondement du CCESP qui est de créer les conditions d’un dialogue public privé fructueux pour ensemble arriver à une économie performante au service de la Côte d’Ivoire.

Elisée B.
Commentaires


Comment