Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Santé
Article
Santé

La communauté musulmane sensibilisée à l’importance du dépistage précoce de la tuberculose
Publié le samedi 1 juillet 2017  |  AIP
Comment


Ferkessédougou - La communauté musulmane de Ferkessédougou a été sensibilisée, vendredi, à la grande mosquée du quartier Dioulabougou, à l'importance du dépistage précoce par le Programme national de lutte contre la tuberculose.

La séance concernait les fidèles de 15 mosquées de Ferkessédougou, Koumbala et Sucaf 1 qui ont reçu la visite d'agents communautaires à la faveur de la grande prière du vendredi.

«La santé est très importante. C'est la bonne santé qui nous donne la possibilité de nous rendre à la mosquée pour prier Dieu. Ces agents communautaires sont venus nous parler de l'importance du dépistage précoce de la tuberculose. Il s'agit de sauver sa vie, et également celle des autres», a indiqué l’imam adjoint, Sanogo Alassane, qui a témoigné devant ses coreligionnaires, avoir sauvé « douze vies » rien qu'en incitant ces patients présentant des symptômes comme une toux persistante et de la fièvre à se faire dépister.

« Devant une toux de plus de deux semaines, et des signes comme la fièvre, l'anorexie (perte d'appétit), la sueur nocturne, et la perte de poids, il faut se faire dépister tôt pour se faire traiter à temps et gratuitement. Oui, le traitement est gratuit », a confirmé Ta Bi Ta Justin, infirmier diplômé d'État et coordonnateur de la lutte contre la tuberculose dans le district sanitaire de Ferkessédougou.

« Il suffit de se rendre dans les centres de diagnostic et de traitement (CDT) de proximité dont l'hôpital Baptiste, l'hôpital général, le Centre de santé urbain (CSU) de Kong, et le Centre médico-social (CMS) de SUCAF1) », a-t-il ajouté.

Depuis mercredi, ces 15 agents de santé communautaires sillonnent les rues, organisent des visites à domicile, des animations sur les places publiques sur les antennes de la radio locale et les lieux de cultes pour parler de l'importance du dépistage volontaire.

Le programme de lutte contre la tuberculose est une activité décalée de la Journée mondiale de lutte contre la tuberculose célébrée le 24 mars. La campagne se poursuivra pendant cinq jours pour s'achever dimanche par la sensibilisation des églises de Ferkessédougou et de Koumbala. La radio locale poursuivra, quant à elle, la sensibilisation pendant un mois.

ti/aaa/kam
Commentaires


Comment