Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Afrique
Article
Afrique

L’UA veut doubler le volume des échanges intra-africains d’ici 2021 (responsable)
Publié le dimanche 2 juillet 2017  |  APA
Arrivée
© Présidence par DR
Arrivée du Président à Addis-Abeba (Ethiopie)
Samedi 1er Juillet 2017. Ethiopie. Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, est arrivé à Addis-Abeba, pour prendre part au 29e Sommet ordinaire des Chefs d`Etat et de gouvernement de l`Union Africaine.
Comment


L’Union africaine a l’ambition de doubler le volume des échanges commerciaux intra-africains, en le portant à 28 pour cent d’ici 2021 dans le cadre de son pacte sur la Zone de libre-échange continental (CFTA), a déclaré Muchanga Albert.

Selon le Commissaire de l’UA pour le Commerce et l’Industrie qui s’exprimait vendredi à Addis-Abeba, le continent est actuellement dans une "bonne posture pour atteindre les objectifs fixés par le pacte CFTA."

Le CFTA, qui a été adopté lors de la 18ème session ordinaire des chefs d’État et de gouvernement de l’UA en janvier 2012, veut favoriser l’échange des biens et services au sein du continent dans sa première phase, tandis que la deuxième phase sera axée sur la concurrence loyale, l’investissement et la propriété intellectuelle.

« Grâce au CFTA, nous créerons progressivement un marché africain intégré. Nous créerons une Afrique avec un seul marché et parlant d’une seule voix », a déclaré Albert lors d’une conférence de presse en prélude au 29-ème sommet de l’UA qui s’ouvre lundi à Addis-Abeba, en Ethiopie.

Le CFTA regroupe les 54 pays africains dont les populations cumulées font plus d’un milliard d’individus avec un PIB total estimé à plus de 3,4 milliards de dollars.

Le CFTA est accompagné du plan d’action de l’UA pour le renforcement du commerce intra-africain (BIAT), qui a identifié sept pôles économiques capables d’accroître le libre-échange entre les États membres.


MG/afm/pn/cat/APA
Commentaires


Comment