Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

PDCI : la députée Camara Kinaya Juliette investie à la tête de la délégation des sous-préfectures de Fronan et de Timbé
Publié le dimanche 2 juillet 2017  |  AIP
PDCI
© Autre presse par DR
PDCI : la députée Camara Kinaya Juliette investie à la tête de la délégation des sous-préfectures de Fronan et de Timbé
La députée Camara Kinaya Juliette a été investie à la tête de la délégation du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) dans les sous-préfectures de Fronan et de Timbé, dans le département de Katiola (Centre-nord, région du Hambol).
Comment


Katiola - La députée Camara Kinaya Juliette a été investie à la tête de la délégation du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) dans les sous-préfectures de Fronan et de Timbé, dans le département de Katiola (Centre-nord, région du Hambol).

La passation de charges a eu lieu samedi à la salle Ouattara Thomas d’Aquin, au siège du PDCI de Katiola, entre le délégué sortant, Yao Touré Albert, l’entrant, en présence des vices-coordonnateurs Yaya Dembélé et Ngbéchu Joséphine, dans le cadre la restructuration du parti septuagénaire, pour un meilleur encadrement des militants de base.

La nouvelle délégation PDCI des sous-préfectures de Fronan et de Timbé compte 18 sections, signale-t-on.

La nouvelle déléguée a pris l’engagement de s’investir pour le rayonnement de son parti en sachant compter sur les conseils avisés du général Gaston Ouassénan Koné, vice-président du PDCI, et de l’ancien délégué, Yao Touré Albert, qui a en charge maintenant de la commune et la sous- préfecture de Katiola.

Yaya Dembélé, chef de mission, prenant la parole au cours de cette passation de charges, a rendu un hommage au général Gaston Ouassénan Koné et les pionniers de Katiola pour le travail abattu qui a permis au PDCI d’être le parti le plus implanté dans le département de Katiola.

Il a souhaité que le RHDP (Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix) soit redynamisé pour sauvegarder la cohésion sociale dans le pays en renforçant l’alliance avec le RDR et les partis membres pour le développement de la Côte d’Ivoire.

DG/kp
Commentaires


Comment