Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

International

Lutte contre le terrorisme- Emmanuel Macron rassure, voici ce que fera la France !
Publié le lundi 3 juillet 2017  |  Politik Afrique
Emmanuel
© AFP par FRANCOIS MORI
Emmanuel Macron investi président de la République française
Comment


Il est revenu au Mali, pour le Sommet du G5 à Bamako afin de prendre sa part de responsabilité dans la lutte contre le terrorisme transfrontalier.

8 millions d’euros d’engagement financier, 70 véhicules tactiques, du matériel de communication et d’inter-opérationnalité des forces, du matériel de protection pour les hommes, « au total, sur ce simple volet militaire, c’est en plus de ce qui a été déjà engagé et évidemment de l’implication de la France dans les diverses opérations, que ce soit Barkhane ou Minusma, 8 millions d’euros que nous consacrons d’ici la fin 2017 » a indiqué Emmanuel Macron, le Président français ce jour à Bamako.

Il a rassuré ses homologues africains du Mali, du Burkina Faso, de la Mauritanie, du Tchad, du Niger sur le ferme engagement français dans la lutte contre le terrorisme transfrontalier en plein essor dans le sahel africain.

« Le soutien de la France passera par un soutien opérationnel aux unités, avec un soutien accru de l’opération Barkhane en conseil, assistance et conseil au combat qui est un élément très concret. Il y aura aussi une aide matérielle de 70 véhicules tactiques » a énuméré le président français qui préfère contrer le terrorisme loin de la France.

La France a été visée par plusieurs attentats terroristes. L’implication française qui a rassuré les pays africains, se concrétisera par la « création d’une force de 5000 hommes » afin de mener une lutte sans merci contre les terroristes.

Le G5 Sahel, acté par le conseil de sécurité des Nations Unies peinait à trouver ses moyens d’action. Les Etats-Unis ne voulant pas s’engager financièrement. Cette peur a été « dissipée » par la présence d’Emmanuel Macron et son propos, selon le président malien, Ibrahim Boubacar Kéïta.

« Cette peur a été dissipée mais la France seule ne peut supporter cette lutte contre le terrorisme » a rappelé le président malien. Emmanuel Macron a invité les pays africains à un ferme engagement dans cette lutte contre le terrorisme transfrontalier à partir du sahel.
Commentaires


Comment