Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Côte d’Ivoire: entrée en vigueur de la taxe à l’importation au profit de l’Union Africaine
Publié le lundi 3 juillet 2017  |  APA
Arrivée
© Présidence par DR
Arrivée du Président à Addis-Abeba (Ethiopie)
Samedi 1er Juillet 2017. Ethiopie. Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, est arrivé à Addis-Abeba, pour prendre part au 29e Sommet ordinaire des Chefs d`Etat et de gouvernement de l`Union Africaine.
Comment


La taxe à l’importation au profit de l’Union Africaine est entrée en vigueur en Côte d’Ivoire depuis samedi, alors que s’ouvre ce lundi à Addis-Abeba le 29è sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de cette Union avec au menu des travaux de financement de cette organisation continentale.

Une ordonnance adoptée en Conseil de ministres du mercredi 28 juin dernier, ‘’institue en Côte d’Ivoire, à compter du 1er juillet 2017, une taxe à l’importation au profit de l’Union Africaine’’, dite ‘’Taxe à l’importation de l’UA’’, rapporte un communiqué du gouvernement qui précise que cette mesure a été prise conformément à la décision adoptée par la 27è session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union.

Le taux de la ‘’Taxe à l’importation de l’UA’’ est fixé à 0,2% de la valeur CAF (Coût, Assurance et Fret) des marchandises importées des Etats non membres de l’Union Africaine et destinées à la consommation.

Cette taxe a pour objectif, notamment, de fournir à l’UA des ressources stables, suffisantes et prévisibles pour la mise en œuvre de ses programmes de développement et d’intégration ainsi que pour le financement de ses opérations de maintien de la paix et de la sécurité.

La transposition dans l’ordre juridique national des dispositions relatives à la ‘’Taxe à l’importation de l’UA’’ vient ainsi traduire en acte concret, l’engagement de la Côte d’Ivoire de promouvoir tous les instruments et mécanismes en faveur de l’intégration africaine, avait déclaré le porte-parole du gouvernement ivoirien, Bruno Nabagné Koné.

LS
Commentaires


Comment