Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Afrique
Article
Afrique

L’Afrique du Sud soutiendra les intérêts de l’Afrique au sommet du G20 (présidence)
Publié le mercredi 5 juillet 2017  |  Xinhua
Cérémonie
© Présidence par DR
Cérémonie d`ouverture de la Conférence de haut niveau du G20 sur l`Afrique
Lundi 12 juin 2017. Allemagne (Berlin). Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, participe à la cérémonie d`ouverture de la Conférence de haut niveau du G20 sur l`Afrique.
Comment


LE CAP (Afrique du Sud) -- L'Afrique du Sud profitera de sa participation au sommet du G20 qui approche pour promouvoir et renforcer les intérêts de l'Afrique et du Sud, a déclaré lundi la présidence sud-africaine.

Cette position se base sur l'idée que, s'il est géré correctement, le G20 offre des opportunités significatives pour faire progresser les réformes nécessaires de la gouvernance mondiale et orienter le programme de développement international, a déclaré la présidence.
Le président sud-africain Jacob Zuma assistera au sommet des dirigeants du G20 qui doit avoir lieu du 7 au 8 juillet en Allemagne.

L'Afrique du Sud fait partie des 19 pays membres qui participent régulièrement aux réunions du G20 (le 20ème membre étant l'Union européenne) depuis 1999, pour discuter de la coordination des politiques économiques mondiales.
"L'un des principaux objectifs de l'Afrique du Sud au sein du G20 est d'offrir une prévoyance stratégique et une plateforme de politique internationale pour guider et négocier le meilleur résultat possible pour l'Afrique du Sud, l'Afrique et le monde en développement", a déclaré le porte-parole de la présidence, Bongani Ngqulunga.

Un élément important de la stratégie de l'Afrique du sud au sein du G20 est par conséquent de sortir de ses frontières.
"Considérant la dynamique actuelle en matière de commerce et de changements climatiques, le prochain sommet du G20 offre une opportunité de direction importante", a indiqué M. Zuma avant son voyage à Hambourg.
"À cet égard, l'Afrique du Sud soutient l'appel du G20 à faire preuve d'autorité internationale, en particulier pour ce qui est de réaliser des progrès en matière d'institutions multilatérales, et de comprendre que le G20 n'est pas un substitut pour le système de l'ONU mais qu'il devrait renforcer les actions menées dans le contexte de l'ONU et y apporter une valeur ajoutée", a estimé M. Zuma.

Conçu pour stabiliser et renforcer l'économie mondiale, le G20 réunit les plus grandes économies avancées et émergentes, représentant au total 85% du PIB mondial, 80% des échanges mondiaux et les deux tiers de la population mondiale.
Commentaires


Comment