Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Vingt projets de la BID en cours d’exécution en Côte d’Ivoire
Publié le lundi 10 juillet 2017  |  AIP
Coopération:
© Présidence par DR
Coopération: ouverture de la 44ème réunion des ministres des Affaires étrangères des pays membres de l`OCI
Lundi 10 Juillet 2017. Abidjan. Le Président Alassane Ouattara a ouvert les travaux de la 44ème réunion des Ministres des Affaires Etrangères des pays membres de l`Organisation de la Coopération Islamique. Photo: S.E.M. Youssef Al-Othaimeen, Secrétaire Général de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI).
Comment


Abidjan - Le nouveau président du groupe de la Banque Islamique de développement (BID), Dr Bandar Al Hajjar a présenté au chef de l'Etat ivoirien, Alassane Ouattara, les différents projets en cours d’exécution en Côte d’Ivoire et financés par son institution à hauteur de 457 milliards FCFA.

Dr Bandar Al Hajjar a fait cette présentation en marge de la 44e session du Conseil des ministres des Affaires étrangères de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) qui se tient de lundi à mardi à Abidjan.

Le portefeuille en cours d’exécution est principalement concentré sur le secteur du transport pour un total de 590 millions de dollars soit 359 milliards FCFA et représente 59% du total des approbations. Il est suivi du secteur de l’eau et de l’assainissement avec 180 millions de dollars soit 108 milliards, de l’éducation avec 103 millions de dollars, environ 70 milliards FCFA, de l’agriculture et de la santé.

En dehors du financement des projets, la coopération avec le groupe de la BID s’intensifie dans l’émission des obligations islamiques. Ainsi, entre 2015 et 2016, dans le cadre de son programme de mobilisation de 300 milliards de FCFA en emprunt obligataire islamique (Sukuk), le Trésor ivoirien a levé, en collaboration avec la Société islamique de Développement du secteur privé (ICD), membre du Groupe de la BID, successivement 150 milliards de FCFA de titres d’une maturité sur la période 2015-2020 et 150 milliards de F CFA sur la période 2016-2023, portant chacun un taux de rémunération 5,75 %.

Ces projets sont mis en œuvre à travers la Société islamique pour le financement du commerce (SFIC), le Fonds de solidarité islamique de développement (FSID) et l’Institut islamique de recherche et de formation (IRTI).

tad/akn/cmas
Commentaires


Comment