Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article
Sport

Taekwondo: Le Général Gaston Ouassénan Koné accueille ses filleuls de retour de Corée dans la ferveur
Publié le jeudi 13 juillet 2017  |  Fédération
Sport
© Abidjan.net par PR
Sport /art martial : Les éléphants taekwondo`ins sont rentrés de Corée
Abidjan le 12 juillet 2017. Les éléphants taekwondo`ins ont été accueillis en héros après leur brillante prestation a l`Open de Corée et aux Championnats du monde.
Comment


La délégation ivoirienne présente en Corée pour le championnat du monde et l’Open International de Corée 2017, a regagné Abidjan en début d’après-midi, ce mercredi 12 juillet. En tête des personnalités présentes à l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny pour féliciter les vaillants Eléphants Taekwondo ins, le Général Gaston Ouassénan Koné, parrain de l’équipe.

A la suite de l’Etat de Côte d’Ivoire, il les a envoyés en mission de trois semaines en Corée. Pour prendre part au championnat du monde hommes et dames, et à l’Open International de Corée 2017, qui ont lieu du 24 juin au 7 juillet derniers. De retour au pays, ce mercredi 12 juillet en début d’après-midi, naturellement, le Général Gaston Ouassénan Koné, CN 7e

Dan, père-fondateur de la Fédération Ivoirienne de Taekwondo, était en tête du comité d’accueil au salon ministériel de l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny de Port-Bouët. Le sourire aux lèvres, tout en se faisant enfiler au cou, tour à tour, les médailles remportées de haute lutte par ses filleuls, l’ex-ministre de la Sécurité ne manquait pas de les féliciter chaleureusement. Eux, les athlètes, mais aussi le chef de la délégation, le Président Bamba Cheick Daniel, le chef de la mission, Mademoiselle Datro Hermance du ministère des Sports et des Loisirs, ainsi que les membres de l’encadrement technique et médical. Tous, ont eu droit aux félicitations et encouragements du parrain de cette équipe, qui avait à ses côtés les vice-présidents et les membres du comité directeur de la Fédération Ivoirienne de Taekwondo (FITKD).

d’ailleurs le doyen des vice-présidents de la FITKD, le Grand-Maitre Salif Mangala, CN 6e Dan Kukkiwon, en charge du bureau directeur, qui a demandé après toutes les civilités, les nouvelles de Corée, au chef de la délégation, le président Bamba Cheick Daniel, CN 6e Dan Kukkiwon, Instructeur International. « Les bénédictions du Général et vos prières à tous ont porté. Mon Général, vous nous avez bénis, et nous sommes heureux de revenir vers vous avec une médaille d’or », a informé le premier responsable de la FITKD, dans une valse d’applaudissements.
Bien entendu, Me ‘’Kim Young Bamb’’ est revenu sur les péripéties qui n’ont pas permis aux athlètes ivoiriens de briller dès l’entame de la compétition. Le retard avec lequel l’équipe est arrivée à Muju, les aléas climatiques et la forte altitude. Mais, dira-t-il, Dieu avait sa main sur cette équipe et Me Attada Tadjou avec sa ‘’Méthode Cubaine’’ a réservé le meilleur pour la fin. Le titre de champion du monde de Ruth Gbagbi dans la catégorie des -62 kg dames. « Après que le Grand-maitre Gaston Ouassénan Koné nous ait oints, avant notre départ, les athlètes et moi avons prié pour confier cette expédition au Seigneur. Et, une fois encore, Dieu a honoré le Taekwondo ivoirien. Nous revenons avec le premier titre mondial d’une athlète africaine », a souligné Bamba Cheick Daniel.

Non sans saluer les performances individuelles et par équipes des Eléphants Taekwondo ins, lors de l’Open International de Corée 2017. Coulibaly Bouma, valeureuse médaillée d’argent dans la catégorie féminine des -46 kg, et Seydou Gbané, qui, au courage, a enlevé le bronze chez les hommes de -87 kg. Les équipes, elles, se sont également invitées à la fête. Les dames, vice-championnes, et les hommes, médaillés de bronze de l’Open de Corée. Comme si cela n’était pas déjà suffisant, la Côte d’Ivoire glane un titre, celui de meilleure combattante décerné à Koné Mamina (-67 kg).

Au cours de son intervention, Me Bamba Cheick Daniel est revenu sur la participation de la Côte d’Ivoire aux doubles Assemblées Générales de la World Taekwondo Federation (WTF) et de l’Union Africaine de Taekwondo (UAT). Il a rappelé avec bonheur que la WTF a confirmé l’organisation de la Finale des Grands Prix et de la Coupe du monde par équipes 2017, à Abidjan dans le mois de décembre prochain, et sa réélection comme vice-président de l’UAT en charge de la zone ouest-africaine. Pour le premier événement, une équipe d’inspection de la WTF sera à Abidjan dans les prochaines semaines. De bonnes nouvelles, et des engagements tenus par Dieu, à qui Me Bamba Cheick Daniel a voulu rendre hommage. En guise de promesse faite à son Dieu, le président de la FITKD, une nouvelle fois, s’est couché à même sol, devant tout le monde, pour lui dire merci.

Sa gratitude, bien avant, est allée à l’endroit du ministre François Albert Amichia, qui n’a lésiné sur aucun moyen pour faciliter cette mission, et le Directeur Général de l’Agence Comptable Centrale du Trésor et de la Comptabilité Publique, Coulibaly Ali Kader, qui s’est personnellement impliqué pour que les moyens soient dégagés à temps. Le président Bamba Cheick a par ailleurs apprécié à sa juste valeur l’humilité du Grand-Maitre Kim Young Tae, Père du Taekwondo ivoirien, CN 9e Dan Kukkiwon, qui s’est déplacé avec sa famille, pour encourager et pousser l’équipe vers la victoire. Il faut noter que la délégation ivoirienne présente à Muju et à Chuncheon, comprenait 18 athlètes dont 8 dames et 10 garçons.
Commentaires


Comment