Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Début de l’opérationnalisation du Conseil national de la femme en Côte d’Ivoire
Publié le vendredi 14 juillet 2017  |  APA
La
© Abidjan.net par David Zamblé
La Première Dame, Dominique Ouattara célèbre les femmes du District d`Abidjan
Samedi 27 mai 2017. Palais de la Culture de Treichville. La Première Dame, Dominique Ouattara a commémoré la célébration de la fête des mères, avec les femmes du District d`Abidjan. Photo: Madame Mariatou Koné, Ministre de la Promotion de la Femme, de la Famille et de la Protection de l`Enfant.
Comment


Abidjan (Côte d’Ivoire) - La phase de l’opérationnalisation du Conseil national de la femme (CNF) en Côte d’Ivoire a commencé avec des rencontres en vue de recenser les ‘’besoins et préoccupations’’ des femmes et définir une ‘’boussole’’ pour mener des activités en leur faveur, a annoncé, jeudi à Abidjan, la ministre de la Femme, de la protection de l’enfant et de la solidarité, Mariatou Koné.


Le Conseil national de la femme (CNF), vise à rapporter les difficultés de la gente féminine aux gouvernants, afin d’assurer l’égalité du genre dans le pays. ‘’Nous avons rencontré les femmes de toutes les communautés. Les femmes rurales, les femmes citadines, les femmes de toutes les professions, les femmes au foyer, les femmes d’affaires, les femmes entrepreneurs’’, a déclaré la ministre à l’issue d’une rencontre avec les femmes.

‘’Nous avons rencontré toutes les femmes de Côte d’Ivoire avec un seul objectif qui est de recenser leurs besoins, leurs préoccupations pour avoir une boussole pour mener des activités pour les femmes’’, a-t-elle ajouté.

‘’Ce sont elles mêmes qui savent leurs besoins, leurs préoccupations et elles savent mieux les exprimer et ensemble nous allons trouver la solution’’, a poursuivi la ministre Mariatou Koné, soulignant que ces rencontres se tiennent en ‘’prévision de la loi sur la parité que nous sommes en train d’élaborer, en prévision également du Conseil national de la femme que nous sommes en train d’opérationnaliser’’.

Selon la ministre, les femmes ont souhaité se regrouper par profession, par affinité, par groupement pour ‘’nous faire des propositions’’ dans ce sens. ‘’Nous attendons ces propositions pour opérationnaliser le Conseil national de la femme’’, a conclu Mariatou Koné.

LS/APA
Commentaires


Comment