Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Amadou Gon installe les organes du Conseil national de la lutte contre la vie chère
Publié le samedi 15 juillet 2017  |  AIP
Départ
© Abidjan.net par PR
Départ de l`ONUCI : Les femmes de Côte d`Ivoire organisent un dîner d`adieu à Aïchatou Mindaoudou
Jeudi 30 juin 2017. Abidjan. Les femmes de Côte d`Ivoire ont organisé un diner d`adieu en l`honneur de la Représentante spéciale du Secrétaire général de l`ONU pour la Côte d`Ivoire et chef de l`ONUCI, Aïchatou Mindaoudou. Photo: Amadou Gon Coulibaly, Premier ministre.
Comment


Le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly a procédé vendredi à l’installation des organes du Conseil national de lutte contre la vie chère (Cnlvc), une structure née de la volonté du Gouvernement de définir une stratégie globale de lutte contre la cherté de la vie.

Présidé par le Premier ministre, le Cnlcv est constitué de plusieurs ministres, de structures du secteur publique, des organisations patronales, des représentants des commerçants, des centrales syndicales, des associations de consommateur, des acteurs du vivrier et des représentant des organisations professionnelles.

Amadou Gon Coulibaly a demandé à tous les membres d’intervenir sur toutes questions sensibles liées à la cherté de la vie pour faire des propositions concrètes au gouvernement.

« Mesdames et messieurs, une réalité est la mise en place de ce conseil et de son secrétariat technique permanent mais une autre, la plus importante, est la collaboration entre toutes les structures que vous représentez pour apporter votre expertise à l’amélioration des conditions de vie des ivoiriens », a déclaré Amadou Gon Coulibaly.

Il a encouragé les uns et les autres à « des efforts constants à la hauteur des espoirs nourris par nos populations ».

Créé par l’arrêté n° 345 du 4 septembre 2014 du Premier ministre, assurant la présidence et placé sous la tutelle technique du ministère du Commerce, de l’Artisanat et de la Promotion des Pme, le Cnlvc a été adopté, le 21 juin 2017 en Conseil des ministres par le décret n°2017-410 portant création, attributions, organisation et fonctionnement.

Il est composé d’un Conseil de concertation, d’un comité technique et du Secrétaire exécutif.

Le Conseil de concertation est l’organe d’orientation politique, présidé par le Premier ministre, le Comité technique, organe de réflexion stratégique, présidé par le représentant du ministre du Commerce et le Secrétariat exécutif, animé par un secrétaire exécutif est l’organe opérationnel chargé de l’administration du Cnlvc, de la coordination des groupes de travail thématiques et de la mise en œuvre des décisions du Gouvernement.

Il a pour mission, selon le ministre du Commerce, de l’Artisanat et de la Promotion des Petites et moyennes entreprises (Pme), Souleymane Diarrassouba de faire des recommandations au Gouvernement sur les questions relatives à la hausse des prix et à l’approvisionnement du marché en produits de grande consommation en général, et des produits de première nécessité en particulier; de veiller à la mise en œuvre effective des mesures prises par le Gouvernement dans le cadre de la lutte contre la cherté de la vie, d’assurer une veille permanente sur les prix des produits de grande consommation ainsi que sur la disponibilité de ces produits sur toute l’étendue du territoire national, d’assurer le suivi du respect des accords signés entre le Gouvernement et les opérateurs économiques dans le cadre de la lutte contre la vie chère, de suggérer des réponses aux propositions des associations de consommateurs liées à la vie chère…,

Cette nouvelle structuration, vise à corriger les niveaux de décision et à améliorer la qualité de la représentativité des institutions et organisations membres, indique-t-on.


bsp/fmo
Commentaires


Comment