Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Grève illimitée des Gérants de Cabine contre les produits de ‘‘Orange Côte d’Ivoire’’: Plus de 700 puces désactivées en 2 jours
Publié le dimanche 16 juillet 2017  |  L'Héritage
Cabines
© Autre presse par DR
Cabines téléphoniques mobiles
Comment


Comme annoncé dans les colonnes de votre journal préféré, ‘’L’Héritage’’, la grève illimitée contre ‘’Orange Côte d’Ivoire’’ par l’Association nationale des gérants de cabines téléphoniques de Côte d’Ivoire (Agectci) a débuté le jeudi 13 juillet 2017. C’est la ville de San Pedro, précisément ‘’La Place Ado’’ qui a servi de cadre au lancement de ce mot d’ordre de boycott des produits de la compagnie téléphonique Orange Côte d’Ivoire. Selon le Président de l’Agctci, Diéké Jean Luc, les membres de cette association et autres gérants non membres sont venus de Soubré, Méagui, Gaviagui, Sassandra, Dabou… pour ledit lancement. A cette occasion, les manifestants (les gérants de cabines) sont venus déposer volontairement leurs puces dans une urne. Les puces ont été soigneusement rangées dans une enveloppe sur laquelle étaient inscrits les numéros des puces. Le Président que nous avons eu au téléphone alors qu’il rentrait sur Abidjan le vendredi 14 juillet 2017 a indiqué que ces urnes dans lesquelles ont été déposées les puces ont été confiées aux coordonnateurs régionaux jusqu’à nouvel ordre. Quant aux gérants des puces Orange Money, étant donné que leur cas est quelque peu délicat, les numéros ont été relevés et remis à leur propriétaire. Et l’Agectci et ses coordonnateurs se chargent d’appeler sur les numéros recensés afin de savoir si elles sont activées ou pas. A en croire le Président de l’Agectci, les gérants de la ville de Bonoua qui ont affirmé n’avoir pas pris part à la première grève initiée il y a quelques mois déjà ont cette fois-ci décidé de faire un black-out sur les puces de toutes les compagnies de téléphonie mobile (Orange, MTN, Moov) depuis le jeudi 13 juillet 2017. Et c’est ce lundi 16 juillet 2017 qu’ils comptent suivre le mouvement normal en limitant le boycott aux seuls produits Orange Côte d’Ivoire. Selon le premier bilan fait par le Président Diéké Jean Louis, du jeudi au vendredi dernier, ce sont plus de 700 puces qui ont été déposées par les adhérents à cette campagne de boycott contre les produits d’Orange Côte d’Ivoire au niveau de San Pedro seulement. « Maintenant le constat que nous avons fait aussi c’est que les populations ont commencé à se montrer solidaires de notre mouvement. Soubré, San Pedro, Sassandra… même à Abidjan. Elles disent qu’elles nous soutiennent et que c’est pour dénoncer les arnaques dont elles sont victimes », a indiqué au téléphone Diéké Jean Luc. Qui a par ailleurs ajouté qu’ils reçoivent quelques intimidations. « Les gens envoient des personnes sur le terrain pour monter nos camarades contre nous. Mais cela n’a pas d’effet. Mais nous allons rencontrer les responsables pour leur dire de ne pas nous pousser à la violence », a déclaré le Président de l’Agectci. Il faut noter que cette deuxième grève dite illimitée se justifie, selon les initiateurs par le fait que les promoteurs de téléphonie mobile en Côte d’Ivoire refusent de prendre en compte leurs préoccupations qui ont pour nom, faibles intérêts sur les recharges (4% pour les réseaux Orange Côte d’Ivoire et MTN et 6% pour Moov), ce, malgré les conditions difficiles de travail des plus de 100 000 gérants de cabines et travailleurs pour le E-money.
Benoît Kadjo
Commentaires


Comment