Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire/ Le gouvernement soulage les sinistrés de Babokon (Guitry)
Publié le dimanche 16 juillet 2017  |  AIP
Passation
© Abidjan.net par Marc Innocent
Passation de charge au ministère de la solidarité et de la femme: Anne Ouloto passe le flambeau à Mariatou Koné et Euphrasie Yao
Vendredi 15 Janvier 2016. Abidjan. La passation de charge au titre du Ministère de la solidarité, de la famille, de la femme et de l’enfant a eu lieu ce jour entre les ministres Anne Ouloto (Sortant), Euphrasie Yao et Mariatou Koné. Ces dernières sont respectivement en charge de la Promotion de la femme, de la Famille et de la Protection de l’Enfant , et de la Solidarité, de la Cohésion Sociale et de l’Indemnisation des victimes.
Comment


Divo – La ministre de la Solidarité, de la Femme et de la Protection de l’enfant, Pr Mariatou Koné, a remis samedi des vivres, des non vivres et de l'argent liquide aux sinistrés du village de Babokon.

Ce don d’une valeur totale de dix millions francs CFA est la matérialisation de la compassion du Gouvernement envers les villageois qui ont vu leur espace d’habitation envahi par les eaux suite aux pluies diluviennes du 26 juin.

Ce jour-là, quatre personnes ont péri dans les eaux, des habitations ont été détruites poussant 52 familles à la rue et 331 hectares de riz ont été dévastés, rappelle-t-on.

La ministre de la Solidarité a exprimé sa tristesse devant ces événements douloureux qui ont frappé toute la Côte d’Ivoire en raison des pluies particulièrement abondante cette année. Ainsi, a-t-elle dit, au total 26 personnes sont mortes du fait de ces pluies sur l’ensemble du territoire national.

En ce qui concerne Babokon, le village est situé dans une zone véritablement à risque car entouré de cinq rivières dont les crues ont endeuillé les populations. « Quittez rapidement ces zones dangereuses. Le Gouvernement vous demande pardon pour partir d’ici car il ne faut plus compter les morts », a conseillé Pr Mariatou Koné.

Le député de Dairo-Didizo-Guitry commune et sous-préfecture, Mme Yao Sylvie Patricia, s’est engagée au nom de tous les cadres à œuvrer pour le recasement des villageois.

Pour prévenir les sinistres un site de recasement avait été proposé aux habitants de Babokon en 1987, mais personne n’a encore accepté de s’y rendre, indique-t-on.

« Depuis 1987 ce site a été mis à la disposition de la population. L’inondation ne nous laisse plus le temps de tergiverser. Il faut partir », a ajouté le maire de Guitry, Yao Kouadio.

(AIP)

gso/cmas
Commentaires


Comment