Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Le Premier Ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly exhorte à la mobilisation autour du Président Alassane Ouattara
Publié le dimanche 16 juillet 2017  |  Primature
Le
© Autre presse par DR
Le Premier Ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly exhorte à la mobilisation autour du Président Alassane Ouattara
Grand-Bassam, le 15 juillet 2017 - Au cours d`une cérémonie d’hommage rendue au Président de la République Alassane Ouattara par les populations de la région du Sud-Comoé, le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly a appelé à la cohésion et à la mobilisation autour du chef de l’Etat.
Comment


Grand-Bassam, le 15 juillet 2017 - Au cours d’une cérémonie d’hommage rendue au Président de la République Alassane Ouattara par les populations de la région du Sud-Comoé le samedi 15 juillet 2017 à Grand -Bassam, le Premier Ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly a appelé à la cohésion et à la mobilisation autour du chef de l’Etat.

« Vous avez totalement raison de vous mobiliser derrière ce grand homme d’Etat, le Président Alassane Ouattara, car il constitue une véritable chance, non seulement pour le développement économique et social, mais également pour la Paix, la sécurité et la stabilité de notre pays », a dit le Premier Ministre. Et d’ajouter: « Pour cela, je voudrais lancer ici à Grand Bassam, un appel pressant à la cohésion autour du Président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane Ouattara, le Président de tous les Ivoiriens ».

Pour Amadou Gon Coulibaly, les dernières et présentes cérémonies de reconnaissance et d’hommage des populations de Korhogo, de Yamoussoukro et du Sud-Comoé traduisent la convergence de vue entre le peuple ivoirien et le Président. « Au delà des discours et des messages que peuvent renvoyer l’actualité, ces actions fortes démontrent que nos braves populations sont résolument mobilisées derrière le Président Alassane Ouattara », a-t-il conclu.
Commentaires


Comment