Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire/ Le comité départemental de lutte contre les pesticides illégaux de Katiola installé
Publié le dimanche 16 juillet 2017  |  AIP
Comment


Katiola- Le comité départemental de lutte contre les pesticides illégaux (CDLPI) de Katiola, présidé par le préfet du département Jean-Baptiste Zamelé Kouamé, a été installé jeudi, au cours d’un atelier, à la salle de réunion de la préfecture.

Composé de 18 membres statutaires, ce comité est chargé d’assurer la diffusion de la réglementation sur les pesticides auprès des communautés en général et de la population agricole en particulier.

Il doit également sensibiliser la population à l’utilisation responsable et sécurisée des pesticides, de veiller à l’application sur le terrain de la réglementation phytosanitaire, d’organiser les opérations de contrôle des pesticides sur l’ensemble du département de Katiola et particulièrement à ses corridors.

Sa mise en place s’inscrit dans le cadre du projet de gestion des pesticides obsolètes en côte d’ivoire (PROGEPCI) dont l’objectif est d’améliorer la gestion des stocks de pesticides obsolètes et les déchets associés en Côte d’Ivoire par le gouvernement et autre acteurs.

Le comité fait suite à l’arrêté interministériel n°196/MINADER/MEMIS/MBPE du 24 février 2017 portant création, attribution, organisation et fonctionnement des comités départementaux de lutte contre les pesticides illégaux.

Les ressources nécessaires aux activités de lutte contre les pesticides illégaux sur le terrain sont imputables au projet de gestion des pesticides obsolètes de Côte d’Ivoire (PROGEPCI). Une ligne budgétaire sera prévue par le ministère de l’Agriculture et du Développement rural jusqu’à la fin du projet, a-t-on appris.

Le préfet Zamelé Kouamé a exhorté ses collaborateurs membres statutaires à mettre en pratique toute la réglementation en vigueur en matière de lutte contre les pesticides illégaux dans son département.

(AIP)

dg/akn/fmo
Commentaires


Comment