Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire/ Le GIZ et le conseil régional veulent "zéro déforestation" à San Pedro
Publié le dimanche 16 juillet 2017  |  AIP
3ème
© Abidjan.net par DA
3ème édition du programme des maîtres formateurs pour la chaîne de valeur de cajou africain: ouverture à Abidjan de la troisième session de formation
Lundi 24 Octobre 2016. Abidjan. En collaboration avec l`Alliance Africaine du Cajou (ACA), soutenu par le Conseil Coton Anacarde (CCA) de la Côte d`Ivoire, l`Initiative du Cajou Compétitif dénommée ComCashew a ouvert la troisième session de la troisième édition du programme de formation des maîtres formateurs pour la promotion de la chaîne de valeur de cajou africain. Photo: Michael Dreyer, directeur résident GIZ Côte d`Ivoire.
Comment


San Pedro– Le directeur pays de la Coopération internationale allemande (GIZ) en Côte d’Ivoire, Michaël Dreyer, et le président du Conseil régional de San Pedro, Beugré Donatien, ont signé samedi au cabinet du président du conseil un protocole d’accord pour une gestion durable de l’environnement à travers l’aménagement du territoire, la réduction de la déforestation, dans le cadre de l’initiative zéro-déforestation.

Par ce protocole d’accord s’étendant jusqu’à février 2019, le GIZ entend « apporter son appui pour une agriculture zéro-déforestation, qui a comme base un bon aménagement du terroir », a souligné Michaël Dreyer.

Le directeur pays a expliqué qu’avec cet accord, le GIZ va contribuer avec le Conseil régional de San Pedro à l’élaboration d’une planification de l’espace, c’est-à-dire avoir une idée très claire des terres appropriées à la production agricole et les terres appropriées à la protection forestière, notamment les forêts classées, et de petits espaces à protéger. Le coût de ce projet est de un million d’Euros, soit environ 656 millions FCFA.

Selon Beugré Donatien, cet accord va aider la région à lutter contre la pauvreté, à travers des projets initiés par de petits porteurs, des jeunes et des femmes, afin de soutenir le reboisement, et avoir une bonne conservation de la forêt. Différents services techniques partenaires ou bénéficiaires indirects de l’accord ont assisté à sa signature.

La région de San Pedro s’est inscrite dans plusieurs actions vertes visant à mieux lutter contre les effets du changement climatique et à préserver l’environnement, à travers différents projets de lutte contre la pauvreté avec le PNUD, des projets de reboisement avec le ministère des Eaux et forêts.

Le GIZ est engagé dans la région de San Pedro dans différents projets visant la protection des ressources naturelles, leur bonne utilisation, notamment dans la production agricole et sa transformation d’une part, et dans la protection des forêts et la biodiversité d’autre part.

(AIP)

jmk/cmas
Commentaires


Comment