Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Le Burkina Faso: le pays à la recherche de 75 milliards de FCFA dans l’espace UEMOA
Publié le lundi 17 juillet 2017  |  L’intelligent d’Abidjan
Comment


Depuis le 7 juillet 2017, le Burkina Faso, à travers son Trésor public est présent sur le marché financier sous-régional avec l’émission d’un emprunt obligataire au taux de 6, 50% sur la période 2017-2027. Selon le directeur général du Trésor du Faso, Naby Abraham Ouattara, cet emprunt obligataire d’une maturité de 10 ans avec un différé de 2 ans, vise à mobiliser auprès des investisseurs de la zone UEMOA, la somme de 75 milliards de FCFA : « Le Burkina Faso a une bonne expérience sur le marché financier, en termes de levée de fonds, en obligations ou en bons de Trésor. L’objectif de cet appel public à l’épargne, qui intervient après celui de 2013, entre dans le cadre de l’exécution du Budget 2017 de l’Etat du Faso. Il a été régulièrement autorisé par le parlement, en vue d’apporter les financements complémentaires à l’exécution de notre Plan de développement économique et social qui a été présenté en décembre dernier, à Paris ». Cet appel à l’épargne public bénéficie de la garantie souveraine de l’Etat du Burkina Faso qui entend, selon Naby Abraham Ouattara, honorer ses engagements vis-à-vis de ses partenaires financiers. L’emprunt obligataire par appel à l’épargne public émis par le Trésor du Burkina Faso au taux de 6, 50% (2017-2027), qui sera clôturé le 21 juillet 2017 a été identifié par le Conseil régional de l’épargne publique et des marchés financiers (CREPMF) sous le numéro EE/ 17-04.

OD
Commentaires

Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 3964 du 14/7/2017

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment

Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment