Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Rendez-vous avec les jeunes à Bondoukou : Sidi Touré appelle à des actions communes pour la protection des jeunes
Publié le mardi 18 juillet 2017  |  Ministères
Rendez-vous
© Ministères par DR
Rendez-vous avec les jeunes à Bondoukou : Sidi Touré appelle à des actions communes pour la protection des jeunes
Le Ministre de la Promotion de la Jeunesse, de l’Emploi des Jeunes et du Service Civique Sidi Tiémoko Touré était à Bondoukou dans le cadre de la 2ème édition de la caravane « Rendez-Vous avec les Jeunes ».
Comment


Le Ministre de la Promotion de la Jeunesse, de l’Emploi des Jeunes et du Service Civique Sidi Tiémoko Touré était à Bondoukou dans le cadre de la 2ème édition de la caravane « Rendez-Vous avec les Jeunes ». Cette étape regroupait les régions du Boukani, du Gontougo et l’Indenié-Djuablin.
« Protection de la Jeunesse, enjeux et perspectives pour le développement durable et de qualité de la Côte d’Ivoire ». C’est autour de ce thème que cette tournée d’informations et d’échanges a été lancée, le vendredi 14 juillet.

Une initiative du ministère de la Promotion de la Jeunesse, de l’Emploi des Jeunes et du Service Civique. Une occasion saisie par le Ministre Sidi Touré pour présenter les cinq piliers stratégiques de la politique nationale de la jeunesse avec un accent particulier sur l’aspect protection de la jeunesse pour l’étape de Bondoukou.
Bondoukou est une zone particulièrement touchée par les grossesses précoces en milieu scolaire. Le sujet a été abordé au cours d’un panel co-animé, par le ministre Sidi Touré et des spécialistes de haut niveau issus de plusieurs structures dont l’Unicef, l’Unfpa, l’Aibef. Les échanges ont porté sur les grossesses précoces en milieu scolaire, la santé sexuelle et reproduction, l’usage abusif de l’alcool et des drogues…
Les chiffres relatifs aux grossesses précoces ces dernières années s’élèvent à plus de 4000 cas selon le rapport intitulé « Statistiques scolaires de poche 2016-2017 ».
« J’appelle les leaders communautaires, les chefs religieux et les parents à une éducation commune des jeunes. C’est ensemble que nous allons endiguer ce fléau qui est un frein à l’évolution scolaire de nos enfants. Ils sont l’avenir de cette nation. Si nous ne prenons garde, c’est toute une génération qui sera sacrifiée », a indiqué le ministre Sidi Touré.

Des activités annexes
« Les rendez-vous avec les jeunes » a été meublé par une série d’activités dont le panel sur la protection des jeunes. La journée a démarré par la cérémonie de salut aux couleurs organisée à la préfecture de la ville en présence du corps préfectoral, des élus locaux, des chefs religieux et coutumiers.
S’en est suivi une activité communautaire de planting d’arbres dans la cour de la sous-préfecture. « Planter un arbre, c’est un acte citoyen. C’est également une préparation de l’avenir de la couverture forestière. Si la jeunesse ne prends pas une part active dans le reboisement, vu le changement climatique, d’ici quelques années, nous serons confrontés à la rareté des pluies » a-t-il déclaré. Il a invité les jeunes à s’engager pour contribuer au bien-être de leur communauté.
Le ministre, accompagné d’une forte délégation, a ensuite rendu visite à M. Ouattara Yacouba, bénéficiaire d’un financement de 450 000 FCFA pour son projet de vente de vêtements d’hommes dans le cadre de l’opération « Agir pour les Jeunes ».
Le prix de la meilleure association de la semaine pour cette étape est revenu à l’Association des Jeunes Musulmans de Côte d’Ivoire (AJEMCI) du Gontougo. Les opérations de don de sang, l’alphabétisation gratuite, les opérations de nettoyage de la commune, la visite aux prisonniers etc., sont autant d’actions qui ont milité en faveur de cette association dynamique.
Notons par ailleurs que plusieurs stands ont été dressés et animés par les unités administratives et structures sous tutelle dans la cour de la mairie de Bondoukou, pour entretenir les participants sur les dispositifs d’emploi et d’insertion professionnelle des jeunes, leur protection et surtout la promotion de la culture civique.
Commentaires


Comment