Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Faits Divers
Article
Faits Divers

GAGNOA: une commerçante agressée dans une église
Publié le mercredi 19 juillet 2017  |  Notre Voie
Comment


Cécile Tra Lou, commerçante au grand marché, a été, mercredi dernier, la cible d’un gang qui sévit dans la cour de l’église Uesso et de son école primaire située dans les environs du collège catholique Saint-Jean, sur l’axe Gagnoa-Guibéroua. «Je venais de rendre visite à une famille cambriolée et dont la fille a été violée. Dès qu’il a vu ma silhouette, l’un des bandits est sorti brusquement de la pénombre et s’est retrouvé à mon niveau. J’ai changé immédiatement de côté. Mais puisqu’il voulait m’agresser, il m’a poursuivie. Il a ensuite tiré de force mon sac où j’avais gardé une forte somme d’argent. Alors, on a commencé à lutter durant des minutes. Comme il n’arrivait pas à me vaincre, il m’a piqué à la main et aux fesses avec son couteau. Malgré mes blessures, je n’ai pas capitulé. Mon sac est resté intact jusqu’à ce que mes cris de détresse alertent des passants qui ont volé à mon secours. Alors, mon agresseur a fui»,
a-t-elle expliqué.

Tra Lou Cécile recouvre peu à peu la santé mais elle ne peut reprendre ses activités commerciales. Les riverains interrogés ont salué sa bravoure. Ils ont par ailleurs révélé que la cour de cette église sert de raccourci aux opérateurs économiques et aux élèves en partance pour Dioulabougou et ses sous-quartiers. Cet endroit est donc privilégié par les gangsters qui consomment de la drogue avant de s’attaquer aux passants. Une dame en service à la maternité du quartier Château a eu la malchance de tomber dans l’une de leurs embuscades. Il est donc vital pour la sécurité des habitants de clôturer l’école et l’église. Les vigiles pourront ainsi contrôler les déplacements des fidèles et éviter que les voleurs et leurs complices se confondent à eux.

Le procureur de Gagnoa, Coulibaly Boubacar, informé de l’affaire, a souhaité que la victime porte plainte dans un commissariat de police car il compte s’impliquer personnellement dans l’enquête.

Doumbia Namory
Commentaires


Comment