Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire/ Lancement des travaux de réhabilitation de 24 km de pistes rurales à San Pedro
Publié le jeudi 20 juillet 2017  |  AIP
Comment


San Pedro – Le Fonds d’entretien routier (FER) et le système des Nations Unies ont procédé mercredi, à Grand-Béréby, dans le village de Héké 19, à 60 km de San Pedro, au lancement des travaux de réhabilitation de 24 km de pistes rurales, desservant des zones de fortes productions agricoles dans la région.

Les ouvrages, respectivement de 18 km et 6 km, s’effectuent dans deux zones, à savoir Héké 19, situé à 10 km de la sous-préfecture de Grand-Béréby, et reliant sur 18 km une trentaine de villages et campements, de Héké 19 à Benjaminkro. Le second ouvrage, sur 6 km, se réalise dans la zone de Tourédougou, et relie également plusieurs villages et campements sur l’axe allant à Gabiadji.

L’ensemble des deux ouvrages, à livrer dans cinq mois, est financé par le FER pour un coût global de 500 millions de francs CFA. Ces travaux vont permettre de réduire le temps de parcours des 18 km de pistes de 2 heures à 20 mn, et celui des 6 km de près d’une heure à 10 mn, a indiqué le représentant du DG du FER, Koffi Stéphane, soulignant que sa structure veillera à la qualité des travaux de profilage lourd et de traitement des points critiques de ces pistes.

Les populations bénéficiaires des travaux, près de 30 000, note-t-on, sont principalement des planteurs de riz local, avec une production annuelle de plus de 900 tonnes, mais également des producteurs d’autres vivriers et de cacao. « Nous perdons chaque année une bonne partie de nos produits et sommes obligés de vendre le reste à vil prix aux acheteurs et pisteurs à cause du mauvais état de nos pistes », a déclaré la porte-parole des bénéficiaires, Beugré Florence.

Les coopératives NETRA RIZ de Benjaminkro et l’Association des riziculteurs de Tourédougou ont bénéficié de financements de 11,7 millions FCFA pour NETRA RIZ, et de plus de 19 millions FCFA pour les riziculteurs de Tourédougou, afin de renforcer leurs capacités en techniques culturales pour une production intensive durable.

Ces financements du PNUD, de la coopération espagnole et du Système des Nation Unies sont intervenus dans le cadre du Programme conjoint de réduction de la pauvreté dans la région de San Pedro, démarré en décembre 2014, avec d’autres partenaires dont le FER.

(AIP)

jmk/fmo
Commentaires


Comment