Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire/ L’habitat à Tantama, une architecture particulière
Publié le jeudi 20 juillet 2017  |  AIP
Comment


Bouna - Le village de Tantama, localité située à 55 km de Bouna dans l'extrême Nord-Est et à la croisée des frontières burkinabè et ghanéenne, a un habitat ayant une architecture particulière, a constaté l'AIP de passage dans la localité.

Ce village de près de 600 âmes reste marqué par un style particulier de construction de concessions et la décoration des maisons.

Les soukala, habitat traditionnel de type soudanais réputés dans la région du Bounkani, sont le modèle que l'on retrouve dans ce village. Cependant un style propre à cette communauté vient en apporter une touche plus originale.

Les murs de ces habitats sont en terre battue avec de grosses briques de terres placées sur des rangées de toutes petites couches d'argile suscitant à vue d'œil de l'admiration pour tout visiteur.

Ces habitats ont également une couche d'argile blanc qui enveloppe les façades des concessions, une particularité uniquement observée dans ce village dans tout le Bounkani, apprend-on. Sur ces couches sont gravées des décorations, faites à la main, sortes de figures géométriques évoluant dans une harmonie d'ensemble.

(AIP)

on/fmo- Le village de Tantama, localité située à 55 km de Bouna dans l'extrême Nord-Est et à la croisée des frontières burkinabè et ghanéenne, a un habitat ayant une architecture particulière, a constaté l'AIP de passage dans la localité.

Ce village de près de 600 âmes reste marqué par un style particulier de construction de concessions et la décoration des maisons.

Les soukala, habitat traditionnel de type soudanais réputés dans la région du Bounkani, sont le modèle que l'on retrouve dans ce village. Cependant un style propre à cette communauté vient en apporter une touche plus originale.

Les murs de ces habitats sont en terre battue avec de grosses briques de terres placées sur des rangées de toutes petites couches d'argile suscitant à vue d'œil de l'admiration pour tout visiteur.

Ces habitats ont également une couche d'argile blanc qui enveloppe les façades des concessions, une particularité uniquement observée dans ce village dans tout le Bounkani, apprend-on. Sur ces couches sont gravées des décorations, faites à la main, sortes de figures géométriques évoluant dans une harmonie d'ensemble.

(AIP)

on/fmo
Commentaires


Comment