Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article
Région

Gagnoa abrite la 29ème édition du séminaire national de l’AEEMCI
Publié le lundi 24 juillet 2017  |  AIP
Rentrée
© Abidjan.net par PR
Rentrée solennelle du mandat 2016-2018 de l`AEEMCI
Dimanche 26 février 2017. Abidjan. Université Nanguy Abrogoua. L`Association des Eléves et Etudiants Musulmans de Côte d`Ivoire a tenu ce dimanche 26 février, la rentrée solennelle de la mandature 2016-2018 conduite par l`Amir Coulibaly Soungalo élu au terme du 18ème Congrès Ordinaire de l`AEEMCI qui s`est tenu fin 2016. photo : Coulibaly Soungalo, nouvel Amir de l`AEEMCI
Comment


Gagnoa - La 29ème édition du Séminaire national de formation islamique et managériale (SENAFOI 2017) de l’Association des élèves et étudiants musulmans de Côte d’Ivoire (AEEMCI) s’est ouvert dimanche à Gagnoa, par une conférence traitant d l’immigration clandestine.

Au moins 500 jeunes, élèves et étudiants, venus de toutes les régions de la Côte d’Ivoire ainsi que de quelques pays de la sous-région ouest-africaine prennent part, jusqu’à samedi dans les locaux du lycée professionnel de Gagnoa, à cet événement annuel, a expliqué Coulibaly Soungalo, le président exécutif de l’AEEMCI.

Selo lui, le choix du thème central de cette édition, "Immigration clandestine, entre responsabilité étatique et désespoir juvénile", répond à la problématique de la situation des responsabilités de chacune des parties. Il est question de développer une réflexion sur les grands acteurs que sont l’Etat et la jeunesse, et voir une semaine durant, comment ils peuvent interagir pour juguler le mal de l’immigration clandestine.

L’objectif de l’AEEMCI est de sensibiliser les potentiels candidats aux voyages clandestins sur les risques encourus, afin de les en dissuader, a poursuivi le président exécutif qui veut informer ces congénères des différentes opportunités que l’Etat met à leur disposition, en vue d’assurer une réussite sociale localement.

L’Association des élèves et étudiants musulmans de Côte d’Ivoire a été officiellement reconnue le 16 janvier 1975.

dd/cmas
Commentaires


Comment