Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Préparation de la 39e session de la conférence générale de l’UNESCO à Paris : les experts ivoiriens affûtent leurs armes
Publié le jeudi 27 juillet 2017  |  L’expression
Préparation
© Autre presse par DR
Préparation de la 39e session de la conférence générale de l’UNESCO à Paris: les experts ivoiriens affûtent leurs armes
Mercredi 26 juillet 2017. Abidjan. La commission nationale ivoirienne pour l’UNESCO a procédé, à Cocody, au lancement des travaux préparatoires, en vue de la participation de la Côte d’Ivoire à la 39e session de la conférence générale de l’UNESCO.
Comment


La commission nationale ivoirienne pour l’UNESCO a procédé le mercredi 26 juillet 2017 à Cocody au lancement des travaux préparatoires, en vue de la participation de la Côte d’Ivoire à la 39e session de la conférence générale de l’UNESCO.

La Côte d’Ivoire a à cœur de marquer les esprits au cours de la 39e session de la conférence générale de l’UNESCO qui est prévue du 30 octobre au 14 novembre 2017 dans la capitale française, Paris. Elle se donne donc les moyens pour y parvenir. En prélude à cette rencontre de l’organisation des Nations Unies, la commission nationale ivoirienne pour l’UNESCO a procédé le mercredi 26 juillet 2017 au centre national de matériel scientifique au lancement des travaux préparatoires. De ce jour (27 juillet) jusqu’au 15 septembre soit environ deux mois, les sept commissions qui ont été mises en place mèneront des réflexions sur les axes que sont l’éducation (du préscolaire au supérieur), les sciences exactes et naturelles, les sciences humaines et sociales, la culture et la communication. Les réflexions menées en commission devront servir à l’élaboration d’un document de référence. Lequel document qui sera présenté par la délégation ivoirienne lors de la conférence générale à Paris. Représentant le ministre de l’Education nationale, KandiaCamara à cette cérémonie de lancement, Brahima Sangaré a traduit les attentes du ministre en ce qui concerne le contenu des réflexions pour une participation remarquable lors de la 39e session de la conférence générale de l’UNESCO.« Je voudrais vous dire combien de fois nous attendons votre contribution », a lancé Brahima Sangaré à l’endroit des experts. Ce qui permettra, à l’en croire, à la Côte d’Ivoire de « renforcer, au sortir de cette conférence, son image à travers la qualité du contenu du discours qu’elle aura proposé.La Côte d’Ivoire doità nouveau rayonner à la conférence générale».A l’intervention de Brahima Sangaré, Soro N’Golo Aboudou, secrétaire général de la commission nationale ivoirienne pour l’UNESCO a donné les enjeux de ces travaux préparatoires. « La conférence générale donne lieu à d’intenses activités de réflexions faisant appel à diverses expertises. Techniquement, il s’agit d’une réunion complexe. Ce qui justifie une préparation minutieuse de tous les experts afin de réunir toutes les conditions pour une participation efficiente et efficace de nos délégués », a-t-il fait savoir. Avant de lancer ceci à l’endroit des experts : « je souhaite que les travaux qui vont suivre se fassent dans une ambiance de convivialité et de fraternité ». A la ministre de l’Education nationale, Soro N’Golo Aboudou a exprimé sa « profonde gratitude pour sa nomination à la tête de lacommission nationale ivoirienne pour l’UNESCO »
Commentaires


Comment