Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article
Sport

VIIIes jeux de la francophonie / Cyclisme (hommes et dames): La France réalise le doublé or
Publié le vendredi 28 juillet 2017  |  Diasporas-News
VIIIes
© Autre presse par DR
VIIIes jeux de la francophonie / Cyclisme (hommes et dames): La France réalise le doublé or
Comment


La France a largement dominé la course cycliste des VIIIes Jeux de la Francophonie disputée entre Abidjan et Grand-Bassam, jeudi 27 juillet. Ils étaient 85 concurrents à prendre le départ de l’épreuve hommes devant le palais des Sports de Treichville à Abidjan. Intouchables les équipes françaises ont ravi la médaille d'or chez les hommes et chez les dames. Le leader des tricolores cyclistes, Pierre Idjouadiene a permis aux siens de se parer de l'or à l’arrivée. Il s'est imposé au terme des 134,5 kilomètres entre Abidjan et Grand-Bassam (54,5 km en ligne et 10 tours de circuit de 8 km) en 3h03'35'', à la moyenne 43,958 km/h. Le Marocain Sofiane Sahbaoui a terminé 2e et Bruno Armirail s'est classé 3e. Pierre Idjouadiene succède au palmarès à Pierre Latour, vainqueur en 2013 à Nice. 85 coureurs ont pris part à cette course, 44 ont pu terminer l'épreuve. « La course est restée groupée sur toute la première partie de cinquante kilomètres avec vent de face le long de l’Océan entre Abidjan et Grand Bassam », indique l’entraîneur national, Pierre-Yves Chatelon. Et de commenter le dénouement et l’ambiance de la course: «Le bon coup de 5 sort à 8 tours de l’arrivée, les tours faisant 8km: Pierre Idjouadiene était présent devant, avec Bruno Armirail, un concurrent Suisse, un Canadien et un Marocain; l’écart a culminé jusqu’à 2´30″. Pierre Idjouadiene parvient à s’isoler en tête à deux tours de la fin et parcourt les seize derniers kilomètres en solo. Bruno Armirail prend la 3ème place, battu au sprint par le Marocain. Très belle course de la part de l’équipe de France. L’ambiance était top, africaine avec de la folie, des explosions de joie à l’arrivée. Ces Jeux de la francophonie ont été une superbe expérience pour tout le monde », conclut Pierre-Yves Chatelon. Dans l’épreuve féminine, la France a encore supplanté ses adversaires en plaçant deux coureuses dans le trio gagnant. Pauline Allin s'est imposée au terme des 78,5 kilomètres entre Abidjan et Grand-Bassam (en ligne et 3 tours de circuit de 8 km à Bassam). Elle a devancé sa coéquipière Soline Lamboley et Alexxa Albrecht (Canada-Québec). Pauline Allin succède au palmarès à Christiel Ferrier-Bruneau, vainqueur à Nice en 2013. L’on a enregistré 5 abandons dans cette course. Cette grande première du cyclisme en démonstration dans l'histoire des Jeux de la Francophonie, a connu un succès populaire. Du Palais des Sports à Treichville à Grand-Bassam, ville historique et ancienne capitale de la Côte d'Ivoire inscrite le 1er juillet 2012 au Patrimoine mondial de l'UNESCO, les populations sont sorties massivement sur le parcours pour ovationner les cyclistes à leur passage. Et c'est dans la ferveur que s'est déroulée l'apothéose à Grand-Bassam, où les coureurs ont franchi la ligne d'arrivée devant l'Université américaine dans une ambiance chaleureuse. Cette belle célébration de la petite reine s’est poursuivie par la suite autour d’un déjeuner offert aux participants par le Comité international des jeux de la francophonie (CIJF) et le Comité national des Jeux de la Francophonie (CNJF) à l’hôtel ''L'Etoile du Sud'' en bordure mer. Pour un coup d’essai, le CIJF a réalisé un coup de maître lors de ces VIIIes de la francophonie avec le cyclisme.

Jean Christophe Pagni (Correspondant de Diasporas News à Abidjan)
Commentaires


Comment