Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article
Région

Côte d’Ivoire / Le conseil régional de la Nawa fait l’état des lieux de ses réalisations
Publié le dimanche 30 juillet 2017  |  AIP
Comment


Soubré -Le conseil régional de la Nawa a fait l’état des lieux de ses projets en cours d’exécution dans la région en présence des conseillers des populations, des directeurs et chefs de service.

Dans son exposé appuyé par des images, le directeur technique du conseil régional, Kouamé Odo Vilare, a fait mercredi un tour d’horizon de l’ensemble des infrastructures réalisées, en cours de réalisation et des projets non démarrés par le conseil régional.

Il a indiqué qu’au chapitre des projets réalisés, le conseil a construit un commissariat de police à Mayo, une brigade de gendarmerie à Liliyo, réhabilité cinq centres de santé dans la région, construit un collège à base quatre à Mayo, un laboratoire d’analyse à l’hôpital général de Soubré, des bâtiments au Lycée 2 et à l’école primaire publique à Bakayo, deux cantines scolaires ainsi que le logement de maître à Koréagui, sans oublier le reprofilage lourd de l’axe Okrouyo-Kozéayo et l’extension du tribunal de Soubré.

Au chapitre des projets en cours de réalisation il a indiqué les travaux du siège du conseil régional de la Nawa qui sont très avancés ainsi que la caserne des pompiers civils à Yabayo. Il a également noté la construction de trois commissariats de police à Méagui, Buyo et Guéyo et 12 centres de santé intégrés dans la région sans oublier des salles de classes, des cantines et logements de maître d’infirmiers et les reprofilages lourds sur les pistes agricoles.

Sur le chapitre des marchés, le président a donné des éclaircissements et pris l’engagement de faire en sorte que les entreprises respectent leur cahier de charge en attendant que le gouvernement ne prennent de nouvelles dispositions au niveau des marchés publics. « Je mettrai tout en œuvre pour que les projets prévus pour nos populations puissent être terminés et disponibles pour soulager nos parents. Le travail doit se poursuivre car les attentes sont nombreuses. Nous souffrons parfois au niveau des ministères de ses mauvaises entreprises qui ont des marchés », a-t-il conclu.

(AIP)

km/sdaf/kam
Commentaires


Comment