Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire/ Mont Péko: Des ex-occupants déguerpis exploitent à nouveau les champs de cacao
Publié le jeudi 3 aout 2017  |  AIP
Comment


Duékoué - Des ex-occupants déguerpis du mont Péko(Ouest, région du Guémon) jouent à cache-cache avec les agents de l’Office ivoirien des parcs et réserves (OIPR) chargés de la surveillance, en exploitant de nouveau les champs de cacao, a constaté l’AIP, à Bagohouo, un village riverain.

Selon certaines sources, des clandestins évacués et accueillis dans les villages, se camouflent pour récolter le cacao dans les anciennes plantations. Ils utilisent des chemins détournés et y vont souvent par groupe, en évitant les postes de contrôle des agents OIPR. « La nuit, ils pénètrent dans le parc à l’aide de lampe torche, récoltent le cacao et le transportent sur la tête ou à vélo », font-elles savoir.

«Plusieurs parmi eux ont été interpelés », a confié un agent de l’OIPR, soutenant que les agents ne peuvent boucler tout le périmètre du parc.

S'expliquant, un ex occupant affirme qu'ils sont abandonnés à eux-mêmes depuis février 2017. « Sans soutien du gouvernement et de ses partenaires, le processus de retour volontaire dans les lieux de provenance décidé par la Côte d’Ivoire et le Burkina est resté lettre morte. Livrés à la faim et à la mendicité, nous avons trouvé comme solution le fait de nous livrer à ce jeu du chat et de la souris en faisant des incursions dans le parc pour récolter le cacao et avoir d’argent pour nourrir nos familles », a-t-il conclu.

Tous souhaitent que les deux gouvernements puissent relancer le processus de départ volontaire. Au risque de les voir envahir de nouveau le parc.

(AIP)

tf/amak/fmo
Commentaires


Comment