Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire/ Un présumé assassin meurt dans la cellule préventive de la brigade de gendarmerie de Vavoua
Publié le jeudi 3 aout 2017  |  AIP
Comment


Vavoua -Détenu comme présumé auteur de l’assassinat de sa concubine, Séry Antoine a été retrouvé mort dans la cellule de détention préventive de la brigade de gendarmerie de Vavoua, mardi.

De source proche de la brigade de la gendarmerie de Vavoua (Centre-Ouest, région du Haut-Sassandra), Séry Antoine a été retrouvé mardi matin le corps suspendu, la tête coincée entre les grilles de la geôle. Il n’y avait pas de trace de sang sur son corps inerte. Seul du sperme était déversé sur ses cuisses et dans sa culotte, précise notre informateur. Il a fallu trois personnes pour retirer sa tête coincée.

Présenté à la morgue, la tête de Séry Antoine baignait dans du sang. On découvre sur son cou au niveau de la gorge une égratignure comme s’il avait tenté de s’étrangler. Selon un agent de la morgue de l’hôpital qui a requis l’anonymat, le détenu défunt n’avait aucune goutte de sang sur le corps quand il était suspendu à la gendarmerie.

Même son de cloche pour le médecin chef Dr Irié Bi qui a demandé à l’AIP de se contenter de la simple description des faits, car il n’a aucune possibilité de faire une autopsie à l’hôpital général de Vavoua pour déterminer de façon précise la cause de la mort du détenu.

Une enquête est ouverte à la brigade de gendarmerie de Vavoua pour élucider les circonstances de la mort de Séry Antoine.

Séry a été arrêté le 27 juillet pour avoir été soupçonné d’être le présumé assassin de sa concubine Kahoun Lou Tiahou, tuée à l’aide d’un fusil calibre 12 pendant qu’elle prenait sa douche la veille, vers 22 heures, rappelle-t-on.

(AIP)

sk /amak/fmo
Commentaires


Comment