Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Adhésion du Maroc à la CEDEAO , l’Ong « L’ENTREPRISE DE PAIX » dénonce les pressions du Nigeria
Publié le vendredi 4 aout 2017  |  Pôle Afrique
Comment


« La rubrique « LIBRE EXPRESSION » est une fenêtre ouverte par Poleafrique.info pour publier des textes émanant de personnes qui n’appartiennent pas a cet organe de presse. la direction de Politikafrique.info a choisi de publier ces articles car ils constituent des réflexions de très bonne tenue, contribuent au débat public et respectent la charte éditoriale de notre média. ils n’engagent que leurs auteurs et ne reflètent pas la pensée de la rédaction de Poleafrique.info ou de ses responsables ».

Non à l’instrumentalisation du processus d’adhésion du Maroc à la CEDEAO pour des intérêts privés, au détriment de l’intérêt général des peuples Ouest-Africains!

Au moment où la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) étudie les répercussions de la demande d’adhésion du Maroc à l’organisation, un article du groupe Bloomberg publié depuis le 24 juillet 2017 dernier et relayé par plusieurs médias, indique que « plusieurs groupes de pressions exercent de fortes pressions sur le Gouvernement Nigérian, afin de rejeter l’application, en raison du conflit sur le Sahara, ainsi que la position géographique du Maroc ».

L’ONG « L’ENTREPRISE DE PAIX », engagée dans une vaste campagne de sensibilisation sur les Enjeux et les Perspectives de l’adhésion du Maroc à la CEDEAO, s’offusque de cette posture de certains lobbies nigérians qui, de toute évidence, semblent vouloir sacrifier l’intérêt général et collectif des populations Ouest-Africaines,
sur l’autel d’intérêts privés égoïstes et de divergences sur un facteur politique isolé!

L’ONG « L’ENTREPRISE DE PAIX » s’indigne gravement que des intellectuels et lobbies ouest-africains,puissent brandir l’argument des ‘’Frontières Physiques’’ pour tenter de faire ombrage au projet ambitieux et ‘’Révolutionnaire’’ de l’Intégration Africaine concrète, de la Coopération sud-sud véritable et du CoDéveloppement de l’Afrique par les africains, initié par Sa Majesté Mohamed VI, que Dieu l’assiste, surtout au moment où des milliers de jeunes africains en général et ouest-africains en particuliers -malgré tous les risques (plus de 5000 morts en 2016)- sont de manière croissante tentés par l’immigration clandestine en quête d’un hypothétique bonheur de l’autre côté des frontières des pays européens.

L’ONG « L’ENTREPRISE DE PAIX » rappelle, en tout état de cause, que le Maroc demande à rejoindre la CEDEAO en tant que Communauté Economique Régionale (CER) et non pas à adhérer à un espace
géographique. L’ONG « L’ENTREPRISE DE PAIX » indique, par ailleurs, que le Nigéria, Leader de la sous-région ouest africaine-par la force de sa démographie, le poids de son économie, la puissance et le dynamisme de ses acteurs économiques- loin d’être seulement un Enjeux dans le processus d’adhésion du Maroc à la CEDEAO, est le pays de la région qui a la capacité de tirer significativement les meilleures opportunités de cette adhésion, en terme de Co-développement par des projets structurants, à forts impacts régionaux et
générateurs de millions d’emplois à l’instar du projet pharaonique de gazoduc offshore devant relier le Nigéria au Maroc en longeant pratiquement toute la côte ouest-africaine, ainsi que le vaste projet de production d’engrais au Nigeria adaptés au marché sous régional.

L’ONG « L’ENTREPRISE DE PAIX », qui sait pouvoir compter sur la clairvoyance du Gouvernement Nigérian, l’invite respectueusement à prendre ses responsabilités -face à l’histoire et face aux populations
ouest-africaines dans leur ensemble- en s’impliquant activement et sans réserves au sein de la commission de la CEDEAO à l’analyse des impacts et à l’examen des implications juridiques et techniques, en vue de permettre, dans une logique « Gagnant-Gagnant », l’effectivité de l’adhésion du Maroc à la CEDEAO.

L’ONG « L’ENTREPRISE DE PAIX » réaffirme son Ferme Soutien et ses Vives Félicitations à l’ensemble des chefs d’Etats et de Gouvernements de la CEDEAO, pour leur « Accord de principe » en faveur de l’adhésion du Maroc à la CEDEAO, traduisant ainsi leur détermination et leur engagement historique pour le Développement et le bien-être des populations de notre Communauté Economique Régionale.

L’ONG « L’ENTREPRISE DE PAIX » renouvelle son appel à la Mobilisation générale de la société civile ouest-africaine autour du processus d’adhésion du Maroc à la CEDEAO, que rien ne saurait et ne devrait entraver ou retarder.

Fait à Abidjan, le 27 Juillet 2017.
Le Président
Yves TOTO
Commentaires


Comment