Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Côte d’Ivoire/ « L’après Ouattara » est une question prématurée, selon Kaba Nialé
Publié le dimanche 6 aout 2017  |  AIP
Plan
© Abidjan.net par Cyprien Kouassi
Plan et Développement: la ministre Kaba Nialé visite l`INS et l`ONP, deux institutions la tutelle de son département
Jeudi 03 août 2017. Abidjan. La ministre du Plan et du Développement madame Kaba Nialé (photo) a effectué une visite de travail dans les locaux de l`Institut National des Statistiques (INS) et ceux de la direction générale de l`Office National de la Population (ONP).
Comment


Grand Lahou - La ministre du Plan et du Développement, Kaba Nialé estime que la question de l'après Ouattara est une affaire prématurée.

S’exprimant samedi à la salle des mariages de Grand Lahou (Sud, région des Grands ponts) devant les militants du Rassemblement des républicains (RDR, parti présidentiel), la ministre a déclaré que le Président Alassane Ouattara a encore du travail à faire pour répondre aux sollicitations légitimes des Ivoiriens.

« Nous disons aux militants que nous avons un bilan fort. 2020 est un objectif important et pour le restant du mandat, le Président Alassane Ouattara et le premier ministre Amadou Gon Coulibaly sont à la disposition des populations », a lancé Mme Kaba Nialé, en mission de mobilisation des militants en prélude au congrès du parti prévu les 09 et 10 septembre.

« Nous allons penser pendant le congrès à l'avenir du parti et c'est là qu'on prendra les grandes décisions dans l'organisation de notre parti. Nous répondrons aux nombreuses sollicitations posées par nos militants lors du pré-congrès. C'est le congrès de la maturité qui dessinera les sillons du RDR de demain », a-t-elle indiqué.

Le secrétaire départemental du RDR à Grand Lahou s'est dit rassuré. « Il y a une harmonie parfaite qui règne et nous pouvons continuer avec le Président Alassane Ouattara. Nous demandons aux militants d'accorder un soutien à notre président. Pensons plutôt aux trois années restantes du mandat pour l'amélioration des conditions de vie des Ivoiriens », a-t-il dit.

A l’instar des militants du RDR qui ont relevé leur satisfaction. Kpanigo Koffi Anatole, le secrétaire de section à Belleville a indiqué aussi que la question de succession ne peut qu'être abordée au congrès et non dans les salons et dans les rues.

(AIP)

rk/cmas
Commentaires


Comment