Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Tiédio Festival 2017 : les cadres invités à soutenir les arts et cultures du terroir
Publié le lundi 7 aout 2017  |  AIP
Comment


Les cadres, fils et filles de la sous-préfecture de Tiédio, département de Tanda (Nord-Ouest, région du Gontougo) ont été appelés samedi à soutenir les arts et cultures de leur localité afin de promouvoir et de pérenniser les valeurs cultuelles Abron et Agni-bona, lors de la cérémonie de clôture du festival 2017 à Tiédio.

Ouverte le 03 août, la première édition du Tiédio festival 2017 a été marquée par la présentation du savoir-faire des peuples Abron et Agni-bona. Il s'est agi, entre autres, des danses du terroir telles que l'Assanan de Djiméré, le Kassé de Lamoli, le Tanmossi, le Makossa, le Palogo, le Naya, le Disco, le Kroubi, l'Adamo.

La manière de filer le coton pour la fabrication des habits, du tissage des nattes, des paniers et portefeuille traditionnels, de la poterie, ainsi que la technique d’obtention de la farine de maïs ont été montrées aux différents participants à ce festival.

Le sous-préfet de Tiédio, Agbé Angbo Charles, a demandé à ses administrés de prendre à bras le corps cette initiative. "Tout début est souffrance, mais tout sacrifice est récompense... Je demande aux jeunes de faire un effort pour apprendre d'un côté quand, de l'autre, je demande aux vieux de montrer aux jeunes leurs talents, car on meurt avec son art", a-t-il dit, invitant les cadres à soutenir cet outil de développement culturel et économique durable.

Selon le commissaire général du festival, Koffi Appoh, "Tiédio festival" a pour but de promouvoir les arts, la culture et les danses traditionnelles des peuples Abron et Agni-bona de la sous-préfecture de Tiédjo, afin d'assurer le développement du tourisme et la pérennisation de ses valeurs et, ce à travers des expositions -ventes, des œuvres d'art, de la promotion des artisans et des promoteurs culturels de la région. Il vise aussi à réveiller et promouvoir les caractéristiques socio-culturelles des peuples de la région de Tiédjo (habitats, artéfacts, costumes, art culinaire, instrument de musique cosmogonie chansons traditionnelles ...), à contribuer à l'intégration en renforçant les liens d'amour, de fraternité, d'amitié et de cohésion entre tous les fils et filles de la sous-préfecture qui compte 18 villages.

Tiedio est un chef-lieu de sous-préfecture situé à une quinzaine de kilomètres de Tanda, peuplé de 10 605 habitants, rappelle-t-on.


SI/kp
Commentaires


Comment