Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Face à l’insécurité galopante, le préfet de Séguéla implore les populations à collaborer avec les forces de sécurité
Publié le lundi 7 aout 2017  |  AIP
Comment


Séguéla – S’adressant aux populations réunies sur l’avenue de la République lors de la célébration du 57ème anniversaire de l’indépendance de la Côte d’Ivoire, le préfet de la région du Worodougou et du département de Séguéla, Benjamin Effoli, a appelé celles-ci à une franche collaboration avec les forces de l’ordre en vue d’endiguer l’alarmant phénomène de l’insécurité.

"La situation sécuritaire préoccupante, avec la recrudescence du banditisme, nous interpelle tous. La meilleure des polices ne peut être efficace qu’à travers les renseignements. Aussi, voudrais-je vous implorer à collaborer sincèrement avec les forces de police et de gendarmerie afin de mettre hors d’état de nuire tous ceux qui troublent la quiétude des honnêtes citoyens", a lancé Benjamin Effoli après le passage en revue des troupes du bataillon de sécurisation de Séguéla placées sous le commandement du capitaine Sylla Issa.

Selon lui, nul n’est à l’abri et cette collaboration est un devoir républicain. "C’est notre salut à nous tous", a-t-il souligné, tout en espérant l’avènement de l’Ivoirien nouveau, "artisan modèle, fier d’apporter sa pierre à l’édification de la patrie de la vraie fraternité".

Déboussolés par la récurrence des actes de banditisme, des directeurs et chefs de service avaient souhaité, à un moment donné, être mutés pour raison d’insécurité, a révélé le préfet qui est en fonction à Séguéla depuis le 10 février.

Le département de Séguéla est secoué depuis des mois par de nombreux cas de braquages d’opérateurs économiques, des attaques à main armée ponctuées de morts d’hommes et des vols dans les résidences et les bureaux, de jour comme de nuit, signale-t-on.

Kkp/kp
Commentaires


Comment