Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article
Région

Un festival pour valoriser les richesses culturelles Gban
Publié le mercredi 9 aout 2017  |  AIP
Comment


Oumé - Un festival de valorisation des richesses culturelles Gban et Kweni dans le département d’Oumé dénommé VAKA 2017 s’est tenu de vendredi à dimanche.

VAKA qui signifie en langue Gouro d’Oumé « la danse de réjouissance», a mis en exergue l’historique du peuple Gouro depuis ses origines jusqu’à maintenant.

Pour l’initiateur du festival, le chef de Yaofla, Koffi Diby Guy, il s’agissait notamment de faire la promotion des pagnes Gouro ou Kweni. Au total, 22 modèles de pagnes dont 14 issus du département d’Oumé ont été présentés à cette occasion.

Selon le chef Koffi Diby, les Gouro originellement désignés comme les Kweni ont la culture du pagne depuis les VIIème et VIIIème siècles. "La particularité de ces pagnes, c’est le caractère de l’organisation de notre société", a-t-il précisé, notant qu’il y a eu un brassage entre les Kweni et d’autres peuples, en particulier les Baoulé.

"Les Kweni ont appris de ces brassages. C’est pourquoi, leurs danses sont facteurs de cohésion sociale. Oumé a besoin de se réconcilier avec elle-même. En décembre prochain, aura lieu la 2ème Edition du festival des pagnes, rythme et danses traditionnelles", a-t-il poursuivi.

Le Kamadjè, Katahua, Vaou Dango, le Biassou sont quelques noms de pagnes Gouro tissés à base de coton, en voie de disparition que le chef de Yaofla a exposés pour les faire connaître à la population.

dl/kg/cmas
Commentaires


Comment