Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

La Côte d’Ivoire est en marche vers un développement durable (Ministre)
Publié le mercredi 9 aout 2017  |  AIP
Lutte
© Abidjan.net par Marc-Innoncent
Lutte contre le réchauffement climatique: lancement des travaux préparatifs de la participation de la Côte d`Ivoire à la COP 23
Mardi 8 Août 2017. Abidjan. L`auditorium de la Primature a abrité la double cérémonie de restitution de la 22ème Conférence des Parties (COP 22) sur le réchauffement climatique et du lancement des travaux préparatifs de la participation de la Côte d`Ivoire à la 23ème (COP 23) en Allemagne. La Ministre Anne Désirée Ouloto (photo) charge de l`Environnement était accompagnée de ses collègues Thierry Tanoh chargé de l`énergie, du pétrole et des énergies renouvelables et Amadou Koné en charge des Transport qui représentait le Premier Ministre Gon Coulibaly.
Comment


Abidjan - La Côte d’Ivoire est en marche vers un développement durable, a indiqué mardi à l’auditorium de la Primature à Abidjan, la ministre de la Salubrité, de l’Environnement et du Développement durable, Anne Désirée Ouloto.

Elle s’est exprimée ainsi à l’occasion de la double cérémonie de restitution nationale de la participation de la Côte d’Ivoire à la COP 12 et au lancement des préparatifs de la COP 23 à Bonn, en Allemagne.

Selon la ministre, la Côte d’Ivoire est résolument engagée à œuvrer à la diminution à l’horizon 2030, de ses émissions de gaz à effet de serre, conformément à ses engagements internationaux. « L’intégration des actions climatiques et de développement durable dans les programmes de développement est vitale pour inverser la tendance actuelle du réchauffement climatique et atteindre les objectifs de développement durable (ODD) », a-t-elle indiqué.

Anne Ouloto s’est félicitée des acquis enregistrés par la Côte d’Ivoire à la COP 22 à Marrakech, au Maroc, entre autres, la signature d’un accord de coopération entre son ministère et le ministère de l’Environnement du Costa Rica sur les paiements pour services environnementaux, trois conventions sur les énergies renouvelables, un contrat pour la construction d’une centrale solaire, un protocole d’accord pour la réalisation d’une mission sur les forêts classées ivoiriennes.

La signature d’une adhésion entre l’alliance mondiale des bâtiments et la construction et le ministère ivoirien de l’Environnement, pour la construction des bâtiments écologiques. « La participation de la Côte d’Ivoire à cette conférence des parties sur les changements climatiques a été enrichissante et fructueuses », a-t-elle insisté.

Le représentant du premier ministre à cette cérémonie, le ministre des Transports Amadou Koné, en procédant au lancement des préparatifs de la participation de la Côte d’Ivoire à la COP 23, a salué les efforts de sa collègue à emmener les populations à s’approprier la question de l’environnement, « pour aller vers un développement plus sobre ».

Il a réitéré l’engagement du gouvernement à œuvrer pour tenir ses engagements, au regard de sa ratification en octobre 2016 de l’Accord de Paris sur le climat. « J’appelle à la mobilisation générale de toutes les forces vives de notre pays. (…) Que tous, nous soyons des acteurs d’un développement durable », a-t-il lancé.

gak/cmas
Commentaires


Comment