Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Semaine nationale de la propreté: le cri du cœur du ministre Anne Ouloto
Publié le mercredi 9 aout 2017  |  L’intelligent d’Abidjan
Lutte
© Abidjan.net par Marc-Innoncent
Lutte contre le réchauffement climatique: lancement des travaux préparatifs de la participation de la Côte d`Ivoire à la COP 23
Mardi 8 Août 2017. Abidjan. L`auditorium de la Primature a abrité la double cérémonie de restitution de la 22ème Conférence des Parties (COP 22) sur le réchauffement climatique et du lancement des travaux préparatifs de la participation de la Côte d`Ivoire à la 23ème (COP 23) en Allemagne. La Ministre Anne Désirée Ouloto charge de l`Environnement était accompagnée de ses collègues Thierry Tanoh chargé de l`énergie, du pétrole et des énergies renouvelables et Amadou Koné en charge des Transport qui représentait le Premier Ministre Gon Coulibaly.
Comment


«La Propreté de mon cadre de vie n’est pas un luxe, c’est pour ma santé » tel est le thème de la semaine nationale de la propreté édition 2017. A l’occasion de la célébration solennelle de cette semaine, Anne Désirée Ouloto, ministre de la Salubrité, de l’Environnement et du Développement durable, n’a pas manqué d’exprimer son cri de cœur face à la persistance pour certains à se débarrasser de l’insalubrité. A l’hôtel du district à Abidjan-Plateau le mardi 1er Août 2017, elle a décrié ce fait : « Malheureusement, que constatons-nous ? L’ensemble de nos villes et communes partagent un tableau dépeignant une malpropreté devenue insupportable. La beauté, la netteté et l’esthétique qui caractérisaient jadis nos villes, nos quartiers, nos villages, nos maisons et nos lieux de travail, font tous place, au fur et à mesure, à un enlaidissement inqualifiable. Les règles élémentaires de propreté et d’hygiène sont constamment foulées au pied. La saleté et la laideur sont aujourd’hui la chose la mieux partagée partout et par tous » a-t-elle dénoncé. Cette situation selon la ministre Anne Ouloto a des répercussions négatives sur l’image du pays. « Sachons-le ! Nos incivilités renvoient une piètre image de notre pays, fragilisent notre état de santé et notre bien-être et mettent à mal tous nos efforts de développement ». Poursuivant, la ministre dira que l’institution de la semaine nationale de la propreté par le Gouvernement vise à développer au sein des populations et organismes une prise de conscience. « Face à cette situation, le Gouvernement a institué du 1er au 06 août de chaque année, la Semaine Nationale de la Propreté. La célébration de cette semaine a pour objectif de contribuer à élever à un niveau satisfaisant, la conscience des populations en faveur de la promotion de la propreté du cadre de vie et de travail ». Elle ajoutera que cette semaine « apparait donc comme le prétexte tout trouvé pour, d’une part, attirer l’attention de tous, Gouvernement, Collectivités Territoriales, acteurs économiques, secteurs public et privé, société civile, population, sur le rôle de la propreté sur la santé et le bien-être de tous et d’autre part, amener par la sensibilisation, toute la population à agir ensemble pour la propreté et l’esthétique de nos cités ».
Sa collègue de la Santé et de l’Hygiène Publique, Raymonde Goudou Koffi, dira que l’insalubrité de l’environnement est la cause principale du paludisme en Côte d’Ivoire.

Ernest F
Commentaires


Comment