Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article
Sport

Athlétisme: Murielle Ahouré explique ses ‘’contreperformances’’ aux mondiaux 2017
Publié le mercredi 9 aout 2017  |  APA
Bienfaisance:
© Abidjan.net par Atapointe
Bienfaisance: Lancement des activités et remise des dons de la Fondation Murielle Ahouré
Jeudi 10 mars 2016. Murielle Ahouré, figure de proue de l`athlétisme ivoirien, africain et mondiale a pris part à la cérémonie de lancement des activités de la fondation qui porte son nom. Le ministre en charge des sports Albert Amichia, le Président de la Fédération d`Athlétisme et d`autres illustres personnes ont assisté en compagnie des élèves du collègues moderne du Plateau à cette cérémonie
Comment


L’Ivoirienne Murielle Ahouré qui a échoué au pied du podium sur les 100 m aux Mondiaux d’athlétisme de Londres, évoque sur sa page Facebook, consultée par APA, mercredi, ‘’le décès de son père’’ et ‘’diverses épreuves’’ qui l’ont affectée avant la compétition.

‘’J'ai le cœur lourd et peiné, mais par amour pour mon pays et pour tous ceux qui me soutiennent depuis le début de cette aventure, il me fallait surmonter des obstacles et non des moindres, pour être là où je suis’’, écrit la sprinteuse ivoirienne.

Marquée par la disparition de son géniteur, Murielle Ahouré explique avoir vécu une ‘’année terrible et noire avec le décès de mon père qui continue de me déchirer et que je n'arrive toujours pas à faire mon deuil’’, implorant ‘’Dieu pour lui accorder le repos éternel pour veiller sur nous de là où il est’’, se console l’athlète.

‘’Au moment où je termine ma saison et retourne me reposer l'esprit, je souhaite remercier tout le monde pour vos prières et votre soutien indéfectible’’, poursuit la double médaillée d’argent aux Mondiaux 2013 de l’athlétisme, remerciant son coach Allan Powell et Camelita Jeter pour ‘’leur assistance et conseils’’ durant ces championnats.

‘’C’est grâce à vous que j’ai pu terminer au pied du podium. Il y a trois semaines, on ne pensait pas que ça serait possible’’, admet-elle, adressant ses ‘’félicitations’’ à sa compatriote Marie Josée Ta Lou (médaillée d’argent) pour sa ‘’brillante course’’.

HS/ls/APA
Commentaires


Comment