Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

International

Côte d’Ivoire / L’Institut polytechnique de Conakry s’inspire des « performances et bonnes pratiques » de l’INHP de Yamoussoukro
Publié le jeudi 10 aout 2017  |  AIP
Comment


Yamoussoukro - Une délégation de l’Institut polytechnique de Conakry a échangé mercredi avec la direction de l’Institut national polytechnique Houphouët-Boigny (INP-HB) de Yamoussoukro pour s’inspirer des performances et des bonnes pratiques de l’institution ivoirienne dans la formation des jeunes et des cadres de haut niveau.

Le chef de la délégation guinéenne, Tidiane Amadou Diallo, conseiller au ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, a indiqué que son pays a été informé des performances de l’INP-HB dans la formation des jeunes et notamment des succès des jeunes au concours dans les grandes écoles en France, notamment à l’École polytechnique à Paris.

"Nous aussi, dans notre pays, nous sommes confrontés à cette question comment identifier et former les jeunes élites de notre pays. Nous nous sommes dit qu’il faudrait venir ici pour échanger avec les cadres de l’institut pour savoir comment ils ont fait, quels sont les procédés utilisés, qu’est ce qui explique le succès, quelles sont les bonnes pratiques", a indiqué le chef de la délégation guinéenne.

Tidjane Diallo a souligné qu’il s’agit également de savoir à quelle condition, les jeunes Guinéens pourraient aussi être recrutés par l’INP-HB, de connaître le type de partenariat conclu par l’INP-HB avec les entreprises, les écoles et les institutions nationales, et internationales et comment l’institut ivoirien réussit à mobiliser les financements pour arriver à ses résultats.

"Il y a vraiment tous les ingrédients, il y a un corps professoral talentueux, l’institut même a réussi à recruter des jeunes très talentueux, il y a une concentration de talents", s’est félicité le chef de la délégation guinéenne tout en insistant sur l’importance d’avoir des jeunes guinéens formés à l’INP-HB de Yamoussoukro pour créer le pont entre la Guinée et la Côte d’Ivoire, et avec certains entreprises ivoiriennes.

Le directeur général de L’INP-HB, Koffi N’Guessan, a affiché sa disponibilité et celle de la Côte d’Ivoire à aider, dans le cadre de la coopération sud-sud, la Guinée et l’École polytechnique de Conakry à améliorer ses performances, à accueillir les meilleurs élèves de la Guinée dans les écoles préparatoires et écoles d’ingénieurs, et à mutualiser les compétences, pour un développement accéléré à partir de la formation des cadres de très haut niveau.

(AIP)
nam/kp
Commentaires


Comment