Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

International

Côte d’Ivoire/International/ Fitch maintient la note ’AAA’ de la BAD (Communiqué)
Publié le jeudi 10 aout 2017  |  AIP
Comment


Abidjan – L’agence de notation financière Fitch Ratings a maintenu la notation ‘AAA’, avec perspective stable de la Banque africaine de développement (BAD) et lui a accordé sa notation sur le court terme ‘F1+’ (grade ‘meilleure qualité’, dénotant une capacité exceptionnellement forte à respecter ses engagements financiers).

Dans une déclaration publiée le 4 août, l’agence fait savoir que la notation ‘AAA’ s’explique principalement par le soutien très solide accordé par les actionnaires de la BAD, qui vient relever de trois crans la notation intrinsèque de la Banque, rapporte un communiqué de la BAD.

« La BAD bénéficie du ferme soutien de ses 80 États membres qui comprennent 26 pays non africains jouissant d’une cote moyenne de qualité élevée. Le capital exigible souscrit par les États membres bénéficiant d’une notation ‘AAA’, dont les plus importants sont les États-Unis, l’Allemagne et le Canada, représente 21 % du total. À la fin 2016, il couvrait entièrement la dette nette de la Banque, étayant l’évaluation ‘aaa’ afférente à la capacité des actionnaires à soutenir la Banque », poursuit le communiqué.

Le rapport souligne également la forte propension des États membres à soutenir la Banque en cas de nécessité, comme l’ont démontré les augmentations antérieures de capital et le rôle important joué par la Banque dans le financement de la région africaine.

Dans son évaluation, Fitch maintient qu’une croissance rapide des prêts alloués par la BAD au cours des deux dernières années s’est traduite par une augmentation rapide de son endettement, tout en faisant ressortir les précisions de la Banque qui ont expliqué qu’à défaut d’indications claires sur une possible augmentation de capital au cours des deux prochaines années, ils n’auront pas d’autres choix que de freiner la croissance des montants prêtés afin de préserver les métriques de solvabilité de la Banque.

Le rapport ajoute par ailleurs que si aucune augmentation de capital n’est approuvée d’ici à 2019, la dette ne sera pas entièrement couverte par le capital exigible par les pays jouissant d’une notation "AAA". Cette situation mettra une grande pression sur l’évaluation de soutien très solide relevé par Fitch et donc sur la notation d’émetteur à long terme de la BAD.

Fitch affirme que le profil de risque relativement élevé des emprunteurs est atténué par le statut de créancier privilégié (SCP) dont bénéficie la Banque par rapport à sa détention de dettes souveraines.

(AIP)

cmas
Commentaires


Comment