Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Arrestation de l’employeur des 2 ivoiriennes séquestrées au Maroc (Mariatou Koné)
Publié le jeudi 10 aout 2017  |  APA
Promotion
© Ministères par DR
Promotion de la femme: La Ministre Mariatou Koné invite les femmes de Côte d’Ivoire à s’unir pour relever les défis de l’autonomisation
La Ministre de la Femme, de la Protection de l’Enfant et de la Solidarité, Mariatou Koné, a échangé, le 13 juillet 2017, a Abidjan avec l’ensemble des organisations féminines venues de toutes les régions de la Côte d’Ivoire.
Comment


Abidjan (Côte d’Ivoire) - L'employeur des deux ivoiriennes « tabassées et séquestrées » au Maroc, a été mis aux arrêts et leurs bourreaux en fuite, sont activement recherchés, a annoncé, la ministre ivoirienne de la femme, de la protection de l'enfant et de la solidarité, Mariatou Koné, dans une note d'information parvenue jeudi à APA.

«Le mercredi 09 août, j'ai appelé pour m'entretenir avec nos deux compatriotes au Maroc. Elles sont encore sous le choc du traumatisme subi», apprend Mme Koné exhortant les uns et les autres, « à faire confiance aux autorités marocaines qui ont assuré de prendre toutes les mesures en vigueur afin que justice soit faite. Je lance aux ivoiriennes et ivoiriens, un appel au calme et à l'apaisement ».

Mercredi, dans un communiqué le ministère ivoirien de l'intégration africaine et des ivoiriens de l'extérieur, a annoncé dans un communiqué qu'il apporterait aux deux victimes «une assistance juridique et médicale» rassurant de ce que «les enquêtes se poursuivent. Notre ambassade au Maroc suit au quotidien l'évolution de cette affaire».

Depuis le week-end dernier, une vidéo de deux jeunes dames dénudées et battues par des hommes, a fait le tour de la toile. Selon des sources diffusées sur les médias sociaux, il s'agirait de deux ivoiriennes résidant au Maroc qui ont eu un différend avec leur employeur camerounaise. Cette dernière, selon les mêmes sources, aurait loué les services de loubards pour les bastonner.

PIG/lb/ls/APA
Commentaires


Comment