Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

La ministre Bakayoko-Ly Ramata s’enquiert du bon déroulement des oraux du BTS 2017
Publié le jeudi 10 aout 2017  |  AIP
Epreuves
© Abidjan.net par Marc-Innoncent
Epreuves orales du BTS session 2017 : La ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique visite des centres de composition.
Abidjan le 10 août 2017. En vue de se rendre compte du bon déroulement des épreuves orales du Brevet de Technicien Supérieur(BTS) session 2017, la Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Prof. Bakayoko-Ly Ramata a visité ce jeudi, quelques centres de composition dont l’Institut IVESTP et le Groupe Intellect Afrique.
Comment


Abidjan – La ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Pr Bakayoko-Ly Ramata, a visité, jeudi, des centres de composition de la cuvée 2017 du Brevet de technicien supérieur (BTS), pour s’enquérir de la bonne organisation de l’examen dont les épreuves orales ont démarré mardi pour s’achever samedi.

« Je suis venue remercier les enseignants et les personnels administratifs pour leur implication et leur abnégation au travail pour la bonne organisation de l’examen. Nous avons constaté que tout se passe bien. Nous avons trouvé des étudiants disciplinés, engagés, déterminés à réussir leur examen », a déclaré Pr Bakayoko-Ly à l’issue d’une tournée dans les centres de composition des groupes Intellect Afrique et IVESTP (Institut Voltaire d’enseignement technique et professionnelle), dans la commune de Marcory.

« Le BTS est un examen très important pour mettre sur le marché du travail des diplômés compétents et compétitifs pour accompagner l’émergence voulue par le président de la République », a-t-elle souligné, appelant postulants et surveillants à l’éthique qui doit diriger chaque acteur pour une bonne évaluation des compétences.

A l’exception du Centre de bureautique, de commerce et de gestion (CBCG) de Bouaké où les épreuves avaient été perturbées mardi par des enseignants qui réclamaient le paiement d’arriérés de primes de correction, les oraux se déroulent normalement dans tous les centres sur l’ensemble du territoire national, a assuré le sous-directeur des examens, concours et de l’orientation (DEXCO), Kamara Idrissa.

Une parité de 50% de filles est exceptionnellement observée cette année parmi les 49 944 candidats dont 33% dans les filières industrielles et 67% dans les filières tertiaires, en lice cette année au BTS dans 10 villes de l’intérieur plus Abidjan.

A l’issue des épreuves orales qui s’achèvent samedi, les épreuves pratiques sont prévues du 14 au 19 août, suivies des épreuves écrites du 21 au 26 août, la proclamation des résultats étant prévue pour le 18 septembre.

aaa/cmas
Commentaires


Comment