Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire/ Des femmes manifestent bruyamment pour demander le départ de l’infirmier de Langba (Dimbokro)
Publié le samedi 12 aout 2017  |  AIP
Comment


Dimborkro - Les femmes de l'aire sanitaire de Langba, village situé à 22 km dans la sous-préfecture de Nofou, dans le département de Dimbokro ont manifesté bruyamment pour demander le départ de l'infirmier Kouakou Claude, accusé de comportements peu orthodoxes, a constaté l'AIP, vendredi, dans le village.

"Nous demandons le départ de l'infirmier Kouakou car il nous filme pendant que nous sommes en travail et menace de mettre ces images sur internet. Il a filmé Mme N’doffou née Doh Amenan de Assikro", a déclaré la présidente des femmes de Langba, Akpin Akissi Yvonne, au milieu d'une foule de dames en colère.

Rameaux en main, ces dames avaient envahi la cour du centre de santé et obstrué avec des branchages la principale voie d'accès à la localité, scandant, "on veut plus infirmier Kouakou ! On veut plus infirmier Kouakou !".

Il est, en outre, reproché au praticien de proférer des injures notamment aux femmes qui se présentent au centre de santé et de refuser de soigner les malades. "Quand on le réveille pour un cas de maladie surtout la nuit, M Kouakou refuse de se lever pour venir en aide à la personne souffrante et puis il est toujours en voyage. Pour un petit mal, Il ne fait rien et il vous envoie à Dimbokro. Ce qui est cher pour nous ", a révélé le chef résident du village, Koffi Kouakou Bénoit, affirmant que pour toutes ces raisons les femmes ont déserté le centre de santé de Langba.

Dans cette ambiance surchauffée, le directeur départemental de la santé, Dr Alléchi Prospère s'est déplacé à Langba pour présenter à la population les excuses des autorités administratives pour les désagréments. Par ces propos, Il a pu convaincre les femmes de rentrer chez elles, promettant de rendre compte à la hiérarchie pour le règlement de ce différend qui les oppose à l'infirmier.

L'aire sanitaire de Langba est composée de près d’une dizaine villages dont Langba, Ebinikro et Essuikro pour une population d'environ 7000 habitants, a-t-on appris.

(AIP)
ik/fmo
Commentaires


Comment