Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article
Région

Save The Children remet des kits d’apprentissage à 625 jeunes apprentis artisans
Publié le lundi 14 aout 2017  |  AIP
Dons
© Abidjan.net par B.O
Dons de kits d`apprentissages à des jeunes de Korhogo dans le cadre du Projet d’Appui aux Enfants et Jeunes travailleurs migrants
Samedi 12 aout 2017. Dans le cadre du Projet d’Appui aux Enfants et Jeunes travailleurs migrants (PRAEJEM) qui consiste à promouvoir la cohésion sociale et le renforcement des moyens de subsistance des enfants et des jeunes travailleurs migrants par la mise en place de mécanismes de coordination nationaux et internationaux, plusieurs jeunes de Korhogo, en apprentissage dans différents métiers, ont bénéficié de kits d’apprentissage de l’Union Européenne et de Save The Children.
Comment


Korhogo – L’Ong Save The Children a organisé, samedi à Korhogo, une cérémonie de remise officielle pour marquer les distributions de kits d’apprentissage à 625 jeunes qu’elle a mis en apprentissage de divers métiers dans le cadre de son Projet régional d’appui aux enfants et jeunes travailleurs migrants (PRAEJEM).

Les apprenants sont placés auprès de maîtres-artisans de 13 corps de métiers repartis sur un ensemble de 22 sites, qui se chargent de leur formation en mécanique auto, plomberie, menuiserie et ferronnerie entre autres, en étroite collaboration avec les chambres régionales des métiers. Ils perçoivent chacun une pension alimentaire versée mensuellement par l’Ong.

L’organisation d’une cérémonie officielle de remise kits est un prétexte pour Save The Children pour montrer l’impact social du PRAEJEM d’une part, et sa contribution à modérer les désirs d’émigrer vers l’Europe au prix de leur vie des jeunes de la zone d’intervention du projet, d’autre part.

Le chef du projet, Lazare Kouadio, a également profité de la présence des autorités administratives et politiques, ainsi que de celle des partenaires, pour présenter les résultats atteints après deux années d’activités. Il a mis en avant l’identification de près de 1500 jeunes adolescents en situation de migration, la formation de quelque 650 acteurs étatiques et non étatiques à la problématique des jeunes et enfants travailleurs migrants et la sensibilisation de plus de 30 000 personnes issues de communautés différentes sur la même question. La mise en place de 17 points d'écoute et 31 comités de surveillance ont contribué à atteindre ces résultats.

Le PRAEJEM, est un projet sous régional financé à 80% par l’Union Européenne (EuropeAid) pour une période de trois ans. Il vise à protéger, encadrer et soutenir les enfants et jeunes travailleurs migrants ou à risque de mobilité de 8 à 25 ans.

En Côte d’Ivoire, le PRAEJEM est mis en œuvre dans les régions du Gbêkè, du Hambol, du Poro et du Tchologo, précisément sur les axes Tafiré-Niakara-Katiola-Dabakala, Bouaké-Béoumi-Sakassou et Korhogo-Ferkessédougou-Boundiali-Tengrela-Ouangoulodougou.

kaem/fmo
Commentaires


Comment