Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Des fonctionnaires de Bangolo décrient le nouveau mode de traitement des bons de la MUGEFCI
Publié le lundi 14 aout 2017  |  AIP
Comment


Bangolo – Des fonctionnaires exerçant dans le département de Bangolo ont exprimé leur mécontentement face aux "dysfonctionnements" qu’ils ont constaté dans le nouveau mode opératoire des bons de la Mutuelle générale des fonctionnaires de la Côte d’Ivoire (MUGEFCI) qui les empêche d’entrer rapidement en possession des médicaments.

« Il y a quelques semaines, le représentant de la MUGEFCI à Bangolo nous a envoyés des messages nous demandant de lui faire parvenir nos numéros matricule avec nos numéros de téléphone afin de régler des problèmes. Et depuis ce moment là, on a tous les problèmes quand on doit prendre des médicaments à la pharmacie avec les bons », s’est plaint une institutrice, Rosine Konan.

Elle a informé en outre avoir été obligée en juillet de se rendre à Man (45 km) pour valider un bon que les intervenants dans le nouveau mode opératoire avaient du mal à traiter à cause des problèmes de réseau téléphonique.

Un éducateur au Lycée moderne de Bangolo, Tokalo Bi Boua Marcel a lui aussi dénoncé ces difficultés dans le processus d’obtention des médicaments qui fait intervenir trois numéros de téléphones portables.

Un membre du Comité local de la MUGEFCI, Camara Lanciné, explique que dans le nouveau mode d’émission et de traitement des bons, le médecin valide avec son numéro de téléphone, le pharmacien en fait autant et le mutualiste parachève en confirmant à l’aide de son téléphone. Un processus qui ne fonctionne pas souvent correctement à cause des difficultés de connexion avec le serveur central.

jn/kg/cmas
Commentaires


Comment