Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article
Région

Assomption 2017: Le curé de paroisse Saint Joseph de Dimbokro s’insurge contre les avortements
Publié le mardi 15 aout 2017  |  AIP
Comment


Dimbokro - Dans son homélie, le curé de la paroisse Saint Joseph de Dimbokro, le père Jean Jacques Kadja s’est insurgé contre les avortements des grossesses, estimant qu’il va contre les principes de Dieu, mardi, lors de la célébration de l’Assomption à Dimbokro.

Les conclusions d’une étude menée par le Guttmacher institute et l’Organisation mondiale de la santé (OMS) indique qu’entre 1990 et 2014, le nombre global d’avortements pratiqués pour 1 000 femmes en âge de procréer (15 à 44 ans) dans les pays développés est tombé de 46 à 27, tandis qu’il ne changeait guère dans les pays en développement, passant de 39 à 37, rappelle-t-on.

« L’Eglise condamne l’avortement (...) Je condamne l’avortement. Avorter, c’est tuer et nul n’a le droit d’ôter la vie à autrui », a proscrit le père Jean Jacques Kadja, invitant les chrétiens à adopter, à l’image de la Vierge Marie, notamment les principes de disponibilité, d’assistance aux défavorisés et de constante croyance en Dieu dont elle a fait preuve tout au long de sa vie.

Le curé Kadja a prié pour que les chrétiens catholiques et le monde notamment la jeunesse comprennent la tenue de son message et s’en approprient. «La jeune fille met sa vie en danger. Elle peut détruire sa propre vie. Elle court le risque de ne plus jamais avoir d’enfants. Il ne faut pas s’adonner à l’avortement », a recommandé le curé.

Plus d’un millier de chrétiens catholiques ont pris part à cette fête de la montée au ciel de la Vierge Marie, marquée par une procession à travers les rues de Dimbokro.

L’Assomption, indique-t-on, est la croyance religieuse orthodoxe et catholique selon laquelle la Vierge Marie, mère de Jésus, n'est pas morte comme tout un chacun mais est entrée directement dans la gloire de Dieu c’est-à-dire qu’elle est « montée au ciel ».

ik/fmo
Commentaires


Comment