Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire/ Pour résoudre la crise de la chefferie du canton Akouè, un député conseille le recours aux us et coutumes Baoulé
Publié le mercredi 16 aout 2017  |  AIP
Comment


Yamoussoukro -Le député de Yamoussoukro commune Kouassi Kouamé Patrice suggère aux populations de Yamoussoukro de se référer aux us et coutumes Baoulé dans le choix du chef canton des Akouè, justifiant que la loi qui régit la chambre des rois et chefs de Côte d’Ivoire dit que le chef est désigné selon les us et coutumes de chaque région.

« Nous avons trois tribus à Yamoussoukro, la tribu de Soubiakro, de Seman et Zatta, et ce sont eux qui sont habiletés à désigner le canton », a déclaré le député Kouassi Kouamé Patrice, mardi à son secrétariat permanent, dans le cadre de ses échanges périodiques avec les populations.

L'élu du peuple a fait remarquer que ce n’est pas l’Arrêté de nomination « qui fait d’un chef un véritable chef ». Selon lui, un chef canton n’est pas celui qui se repend et quémande le soutien de l’Administration et de certains chefs pour justifier sa légitimité en vue d'exercer le pouvoir.

Un vrai chef canton, dit-il, c’est d’abord celui qui est adoubé par sa population qui est son premier soutien. Il est ensuite désigné par ses pairs pour occuper le trône et reconnu en tant que tel, selon les us et coutumes.

La rencontre d’échange a été l’occasion pour le député PDCI d’éclairer les populations sur certaines questions d'actualité notamment la cherté de la vie, la salubrité et le transfert effectif de la capitale à Yamoussoukro.

Sur ce dernier point, le député a répondu qu’objectivement, le temps qui reste au président Alassane Ouattara aujourd’hui pour transférer la capitale à Yamoussoukro est trop juste. « On aurait été en 2013 même en 2015 que j’aurais été optimiste. Cependant, je pense que c’est un travail qui peut se faire d’un président à l’autre », a fait savoir Kouassi Kouamé Patrice.

(AIP)

nam/akn/cmas
Commentaires


Comment